Le soleil et la chaleur sont là ! C’est le moment de préparer sa peau et de profiter des jours les plus lumineux de l’année.

Encore faut-il pouvoir enfiler un maillot de bain sans complexes. Mais je vous rassure, être belle en maillot, c’est facile ! Peu importe la morphologie ou la couleur de peau. Il s’agit avant tout de savoir se mettre en valeur grâce et à quelques astuces beauté qui améliorent la confiance en soi.

  1. Obtenir une peau lisse et douce

Le plus grand ennemi du maillot, après la silhouette, est la qualité de la peau. Beaucoup de femmes n’osent pas se déshabiller car elles trouvent leur peau trop sèche, trop irrégulière, trop molle, trop claire, etc. Si on ne peut pas améliorer toutes ces choses d’un coup de baguette magique, on peut significativement améliorer la beauté de sa peau grâce à un rituel de soin préparatoire.

Que l’on ait le teint mat ou clair, le plus valorisant est d’avoir une peau uniforme. Sans défaut qui attire l’œil. Sans aspérité modifiant la silhouette ou déséquilibre altérant la qualité de la peau.

En effet, le plus important lorsqu’on se met en maillot est d’avoir une peau « zéro défaut » !

Ne soyons pas trop dure non plus. Le corps humain à son charme tout en affichant quelques défauts naturels qui font partie de notre silhouette. Les taches de naissance, les grains de beauté… sont la « marque de fabrique » de certaines personnes. Il serait inutile de perdre de l’énergie à vouloir les modifier ou les masquer car elles sont inscrites dans les gènes et ne se retirent qu’avec des techniques invasives sans assurance de résultat à long terme.

Le rituel de soin préparatoire se fait quelques jours avant l’exposition solaire et se renouvèle autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir une peau lisse et douce.

Commencez par évacuer les toxines qui se trouvent dans la peau soit au moyen d’un bain de vapeur (sauna, hammam, bain de vapeur maison…), soit grâce à une séance de sport plus intense que d’habitude. L’objectif étant d’éliminer, par la sueur, les « déchets » accumulés dans la peau. Il est possible que suite à cette séance de transpiration votre peau ne soit pas aussi jolie que prévue et parfois quelques imperfections peuvent apparaitre. C’est tout à fait normal.

Dans un second temps, gommez votre peau. Prenez votre temps et attardez-vous sur chaque zone. Appliquez votre soin gommant avec de grands mouvements circulaires sur les grandes zones et des petits mouvements pour les petites zones. Il n’est pas nécessaire d’appuyer, les cellules mortes se décolleront plus facilement si votre geste est souple et prolongé plutôt que fort et rapide. Vous pouvez retrouver une recette de gommage naturel dans le LABO par ICI.

Enfin, nourrissez et hydratez votre peau abondamment. Une fois par jour, appliquez une huile végétale, un baume ou une crème et massez-vous généreusement. Mon soin hydratant préféré pour le corps est l’huile d’argan, elle a une texture idéale pour nourrir la peau sans laisser d’effet gras et protège du vieillissement prématuré. Autrement les huiles végétales d’abricot, d’avoine, d’hibiscus, d’avocat et de germe de blé sont également excellentes comme soin nourrissant ! Et pourquoi ne pas faire un mélange personnalisé en fonction de vos préférences ?

Ce petit rituel permet d’améliorer naturellement et rapidement la qualité de la peau. La dernière étape est très importante, elle garantit une plus grande souplesse et contribue à 70% à l’uniformité de la peau.

  1. Avoir une épilation impeccable

Après les soins décrits plus haut, votre peau sera prête pour une épilation parfaite. Cette étape ne s’improvise pas, je conseille donc de prendre rendez-vous dans un institut ou de suivre les conseils décrits dans l’article « 5 conseils pour bien s’épiler»

Le secret d’une épilation réussie réside dans la préparation des zones à épiler. Pour éviter les poils qui se replient ou se cassent, il faut impérativement assouplir sa peau et la désépaissir plusieurs jours avant la séance d’épilation.

Votre esthéticienne est une experte de la technique mais elle n’est pas magicienne ! Si votre peau est lisse et souple, elle pourra vous offrir le résultat que vous attendez. Au contraire si vous arrivez avec une peau de croco, il lui sera plus difficile de retirer tous les poils sans les casser…

Pour une épilation impeccable, suivez donc ce simple conseil : préparez votre peau !

Pour l’épilation du maillot, choisissez la « coupe » que vous voulez mais le plus important est de ne pas voir les poils dépasser ! Inutile de vous infliger une épilation intégrale si vous n’avez pas l’habitude. Portez un sous-vêtement qui se rapproche de la forme de votre bas de maillot ou dessinez directement ses contours sur la peau au stylo en pointillés discrets. N’épilez pas au ras mais 1 cm plus échancré pour ne pas avoir de mauvaise surprise.  Enfin, pour être sûre, enfilez votre ou vos maillots de bain dès la fin de l’épilation. Pour une meilleure préparation, pensez à gommez cette zone en douceur au moins 2 jours avant l’épilation et hydratez plusieurs fois par jour avant et après.

Pour l’épilation des aisselles, préparez votre peau en douceur. Je ne vous conseille pas de gommer cette zone. La peau qui se trouve à cet endroit est quotidiennement humidifiée grâce à la sueur. Elle est naturellement assouplie mais vous pouvez tout de même appliquer un peu de gel d’aloe vera chaque jour de la semaine qui précède l’épilation si vous avez des poils sous peau.

Pour l’épilation des jambes, prévoyez le dernier gommage deux jours avant l’épilation et nourrissez généreusement plusieurs jours avant et après. Si vous souhaitez réaliser votre épilation vous-même, reportez-vous à l’article « 5 conseils pour bien s’épiler les jambes » afin de tout savoir sur la technique.

Il est possible d’épiler d’autres zones. Avec une bonne méthode, tout est possible ! Renseignez-vous auprès de votre esthéticienne et demandez comment bien préparer votre peau avant.

Dans tous les cas et pour toutes les zones, il ne faut pas gommer sa peau la veille et le jour même de l’épilation. Le retrait des poils entraine également le retrait des cellules mortes (comme un petit gommage). Espacer d’au moins deux jours pour laisser le temps à la peau de se reconstruire un peu.

Et dernière chose si vous voulez être tranquille plusieurs semaines d’affilé, bannissez votre rasoir ! Il est le pire ennemi de la peau douce. Les poils rasés repoussent beaucoup plus durs et plus épais que les poils épilés.

  1. Choisir un maillot qui met la silhouette en valeur

Avoir une belle silhouette et une jolie peau sont une chose mais porter un maillot de bain qui met en valeur fait parfois toute la différence.

Vous aimeriez mieux vivre avec votre peau?


Inscrivez-vous pour commencer à nourrir votre peau selon sa propre nature:

Si vous voulez vous baigner en toute discrétion sans attirer tous les regards, choisissez un maillot de bain bien coupé avec une teinte basique sans motifs. Dans ce cas, misez sur la coupe plutôt que sur la fantaisie.

Le maillot de bain une pièce et la culotte haute reviennent à la mode. De quoi redonner du confort à nos tenues de plage.

Si vous recherchez le maillot qui vous fait « briller », associer sa couleur à votre teinte de peau et osez une coupe plus osée. Les couleurs flashy se trouvent beaucoup dans les boutiques de bord de plage. Osez la fantaisie tant qu’elle vous met en valeur.

Pensez au paréo qui est l’accessoire à posséder pour se balader un peu sur la plage ou au bord de la piscine. Il sera utile pour camoufler certains petits défauts.

Pour savoir comment choisir votre maillot de bain, rendez-vous sur le blog Bien Habillé. Emma vous explique « Comment choisir son maillot de bain selon sa silhouette ?»

  1. Attention à certains produits au soleil

Vérifiez toujours la composition des produits que vous appliquez avant de vous exposer au soleil. Certains peuvent être photosensibilisants, c’est-à-dire provoquer des taches pigmentaires.

C’est le cas notamment de certaines huiles essentielles qui sont réalisées avec les écorces d’agrumes comme le citron, la pamplemousse ou le bergamotier. Ou encore les huiles essentielles de la famille des apiacées (livèche, persil, fenouil, céleri…) et d’autres telles que la verveine citronnée, le millepertuis ou les tagètes. En général toutes les huiles essentielles contenant des furocoumarines peuvent être sensibilisantes.

Pour limiter les risques, n’utilisez aucune huile essentielle 12h avant l’exposition, rincez abondamment votre peau une heure avant d’aller au soleil et appliquez uniquement votre crème de protection solaire.

Beaucoup de médicaments sont également photosensibilisants. Les personnes sous antibiotique ne doivent pas s’exposer au soleil même un mois après ! Et les antidépresseurs restent jusqu’à 6 mois dans le corps.

Malheureusement la liste des agents photosensibillisants est trop longue pour être développée ici. La plupart des notices mentionne la présence d’un ingrédient « risqué » mais il s’agit souvent d’un facteur caché. Parfois des produits du quotidien peuvent être en cause, ce peut être votre lessive, une boisson drainante et même un aliment !

La meilleure protection reste de s’exposer avec modération, surtout si vous êtres sujette aux taches pigmentaires. Pour en savoir plus, voir l’article « Que faire pour ne plus avoir de taches brunes sur la peau ? »

  1. Ne vous exposez pas sous les lampes UV

On pourrait croire que les lampes UV aident à préparer la peau au soleil. C’est tout à fait FAUX !

Les mécanismes de préparation et de protection de la peau au soleil sont différents. La préparation et progressive et adaptée au type d’ensoleillement. L’intensité de diffusion, la quantité et le type d’UV sont différents. De plus, s’allonger dans une cabine d’UV artificiels à des conséquences sur le vieillissement et la santé de la peau. Faire 5 séances de 10 minutes afin d’avoir un teint un peu halé pour une future marié est raisonnable mais enchaîner les séances prolongées plusieurs fois par mois devient très dangereux.

Pour cela, demandez l’avis de votre dermatologue. Il saura vous décrire exactement les avantages/ inconvénients du bronzage en cabine. Ce type d’exposition n’étant pas naturel, vous vous doutez qu’il n’est pas recommandé d’en abuser.

  1. Avoir confiance en soi

On se demande souvent pourquoi certaines femmes n’ont aucun complexe à se mettre en maillot. Leur attitude est souple et détendue. Leur corps n’est pas figé.

Faites pareil ! Soyez vous-même et simple. Vous n’êtes pas « plus » ou « moins » qu’une autre femme. Votre corps et votre personnalité sont uniques. Maintenant que vous avez une belle peau, il sera plus facile de vous découvrir.

Aller se baigner en pensant à son bien-être permet de se détendre. En mettant de côté tous ses complexes, on profite de l’instant présent. Pensez à l’eau sur votre peau, à vos pieds sur le sable, aux doux rayons réchauffant du soleil et à cette ambiance si agréable de vacances.

Pensez surtout à vous, sentez-vous bien et tout ira bien.

  1. Se masser pour estomper la cellulite

Si vous êtes complexée par de la cellulite visible, massez-vous plusieurs fois par jour. La présence de cellulite est surtout due au manque de drainage de la peau. La meilleure façon de l’estomper est de favoriser ce drainage en se massant et en buvant beaucoup d’eau.

Vous pouvez mélanger 2 cuillères à soupe d’huile végétale neutre à laquelle vous additionnez 20 gouttes d’huiles essentielles de citron, de cèdre ou de Christe marine. Attention cependant à réserver cette préparation plutôt pour le soir, 12h avant la prochaine exposition.

Si vous prévoyez de passer du temps au soleil dans les prochaines heures, utilisez seulement une huile végétale. Et pourquoi ne pas profiter de l’application de crème solaire pour se masser les zones rebelles en profondeur.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’article « Comment se débarrasser de la cellulite ». Vous pourrez faire un test pour déterminer votre type de cellulite et savoir comment en venir à bout.

  1. Entretenez votre beauté et votre bronzage !

Afin de préserver les bénéfices de vos efforts, entretenez votre beauté grâce à un petit rituel de soin.

Avant l’exposition solaire, rincez soigneusement votre peau pour retirer les excédents de soin de la veille. Buvez un grand verre d’eau et appliquez votre soin protecteur solaire. Renouvelez son application aussi souvent que nécessaire et à chaque sortie de baignade. N’appliquez rien d’autre sur votre peau et surtout pas d’huile de bronzage, plus familièrement appelée « graisse à traitre » qui brule vos cellules aussi vite qu’un œuf cuit sur une pierre en plein désert (désolé pour l’exemple).

A la fin de la journée, lavez-votre peau et vos cheveux et rincez abondamment à l’eau claire. Buvez un grand verre d’eau et appliquez un soin hydratant. Le gel d’aloe vera est un petit trésor d’hydratation et de réparation. Il sera parfait pour apaiser votre peau. Et si vous le pouvez, appliquez une huile végétale pour reconstruire la barrière cutanée altérée par le soleil.

Faites de même pour vos cheveux !

Ce rituel vous permettra de garder une peau souple et hydratée avec un bronzage plus durable.

  1. Prenez soin de vos pieds

Vous avez une belle peau et un maillot qui vous met en valeur mais vos pieds ne sont pas entretenus ? Pour y remédier facilement :

  • Retirez toute trace de vernis sur vos ongles.

  • Coupez-les courts, au carré, sans aller dans les bords.

  • Trempez les pieds dans une bassine d’eau tiède ou dans la baignoire pendant 10 minutes avec une poignée de gros sel.

  • Avec un bâtonnet fin, repoussez les cuticules sans les couper.

  • Massez vos pieds et chevilles avec une huile végétale ou un beurre si vous avez les talons crevassés.

  • Le lendemain, appliquez du vernis si vous avez l’habitude d’en mettre.

Reportez-vous à l’article « Comment avoir de beaux pieds pour l’été ? » pour tout savoir sur le soin des pieds.

  1. Des cheveux sublimes

Les coiffures ne sont pas réservées qu’aux sorties et au boulot, on peut aussi se mettre en valeur grâce à une jolie coiffure au bord de l’eau.

Bien sûr ce ne sera pas un brushing qui disparaitra à votre première baignade.

Pour changer de la classique queue de cheval ou du chignon boule, on peut opter pour un chignon tressé ou des nattes bohêmes par exemple. On peut même oser les accessoires ! Optez pour une coiffure qui tienne au vent et résiste aux baignades, facile à faire et à refaire. Des tresses hollandaises, le combo tresse et chignon, un foulard en bandeau coloré, une tresse indienne, un headband, il y en a pour tous les goûts.

Si vous n’êtes pas très coiffure, le chapeau est un excellent accessoire qui protège tout en apportant une note de style à votre tenue.

Pensez aussi à hydrater vos cheveux en fin de journée pour entretenir leur souplesse et leur brillance.

Et vous quelles sont vos astuces pour être belle en maillot ? Quelle est selon vous le détail indispensable qui fait toute la différence ? Je vous souhaite de belles vacances.