bien dans son ventre

Tout vient du ventre. Vous avez déjà entendu cette phrase ? Et bien je peux vous assurer que c’est vrai. Tous nos inconforts et notre état de bien-être viennent de notre équilibre intérieur car se sentir bien dans sa peau, c’est avant tout se sentir bien dans son ventre.

Et pour se sentir mieux de l’intérieur et resplendir à l’extérieur, je vous guide pour apprendre à faire le ménage dans votre corps. Le but ? Sortir du cercle jogging-pyjama-gâteau au chocolat et retrouver la femme féminine et pleine de vitalité qui sommeille en vous.

Etape 1 : Aider le petit bonhomme qui travaille pour vous

Imaginez un petit wagonnet qui amène sans cesse des détritus à recycler au bout d’un tunnel alors que le petit bonhomme qui est chargé de les récupérer ne travaille que quelques heures par jour. Vous avez ainsi l’image de ce qui se passe dans votre ventre lorsque vous mangez à toute heure du jour et de la nuit.

Les détritus s’accumulent, le petit bonhomme est débordé. Plus il a de travail, plus il est fatigué. Plus il est fatigué, moins il travaille consciencieusement. Résultat : des petits tas se forment par-ci, par-là et répandent des toxines sur place qui s’infiltreront plus tard plus en profondeur.

Cette petite histoire vos intestins la connaissent parfaitement. Avec des repas très rapprochés et beaucoup de grignotages, ils fonctionnent en permanence sans avoir le temps de s’auto-nettoyer et doivent faire preuve d’une endurance à toute épreuve pour limiter l’accumulation et la fermentation des aliments dans le tube digestif.

C’est le moment de ralentir pour limiter les dégâts car lorsque les intestins sont surchargés, ils n’arrivent plus à éliminer correctement les toxines. Et au bout du chemin, c’est la peau qui doit prendre le relais. Elle essaie tant bien que mal à gérer cet afflux régulier qui l’épuise en mettant de côté tous ses processus habituels : elle est en état de crise !

Elle n’a plus le temps de s’auto-réparer, alors elle vieillit plus vite et les traces du temps s’installent durablement. Elle n’a plus le temps de s’auto-apaiser, du coup elle réagit excessivement et devient plus sensible. Et elle n’a plus le temps de s’auto-réguler, ce qui entraîne des micros déséquilibres en chaîne (brillances, teint terne, peau sèche, etc.). Bref, sur le long terme, elle devient moins belle, moins lumineuse, plus sujette aux boutons, aux rougeurs et j’en passe…

ventre out

La solution ? Faire une pause pour lui laisser le temps de se réorganiser.

Comment ? Premièrement en espaçant davantage les repas et en limitant les en-cas et grignotages. Deuxièmement en mettant son corps au repos avec un jeûne intermittent (voir comment faire ICI). Troisièmement en rééquilibrant son alimentation pour ne pas retomber dans l’excès dès la fin de cette première étape.

Pour vous guider, commencez par éviter de manger à intervalles rapprochés (à moins de 5 heures entre deux repas). Puis, mangez des aliments sains, frais et à forte valeur nutritionnelle (mais pas calorique ou glycémique) comme les légumes, les fruits, les fruits à coques, les bonnes huiles végétales, les poissons avec de bons acides gras, des protéines végétales, des herbes, des épices naturelles…

Et évitez à tout prix les fritures, le sucre, les laitages et aliments préparés à partir de farines blanches.

En à peine 2-3 jours, ces simples bonnes habitudes vous permettront de retrouver de l’éclat et de l’énergie sans inconforts digestifs gênants.

Etape 2 : Ouvrir les fenêtres pour aérer

libérer son ventre

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution

en vous abonnant ici et recevez votre guide gratuit

pour commencer dès maintenant à transformer

vos habitudes de soin :

J’aime cette métaphore car elle montre bien à quel point nous avons tendance à laisser s’installer la pollution en nous.

Tout simplement parce qu’on n’oublie de respirer normalement la plupart du temps. On coupe volontairement sa respiration pour se concentrer sur quelque chose et hop, on ferme l’accès d’air à tout notre corps en le privant d’oxygène.

Pour laisser l’air circuler librement, il faut apprendre à respirer. Mais différemment de notre mécanisme habituel. Le secret c’est de faire rentrer l’air dans le ventre au lieu de l’emmener dans le thorax. Bien sûr, il est physiologiquement impossible de faire entrer l’air dans le ventre mais cette image permet d’oxygéner efficacement le corps et d’améliorer la digestion.

Le ventre doit se gonfler à l’inspiration et se creuser à l’expiration. L’exercice est encore plus puissant lorsqu’on laisse l’air sortir tout doucement par le nez ou par la bouche en creusant très progressivement son ventre. Tous les organes reprennent alors leur place naturellement.

En respirant de cette façon 10 minutes par jour, on ouvre en grand les fenêtres pour laisser sortir tous les polluants. La peau devient plus lumineuse et s’équilibre naturellement.

Cependant, je vous conseille « d’ouvrir vos fenêtres » en prêtant attention à certaines conditions :

  1. Évitez les heures de pics de pollution (les heures de pointes où passent les voitures sous vos fenêtres par exemple)

  2. Faites vos respirations dans un endroit sain en aillant pris soin d’aérer la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

  3. Améliorez continuellement votre espace d’oxygène chez vous avec des plantes par exemple ou préférez aller à l’extérieur, en pleine nature.

Bien sûr, il est primordial de prendre le temps de bien respirer tout au long de la journée dès que vous y pensez en gardant cette image d’air qui entre dans le ventre lorsque vous inspirez.

Etape 3 : Passer le balai pour retirer la poussière

Parfois, il faut aider son corps à se débarrasser de ce qui l’encombre comme les toxiques, les polluants, les allergènes… Et pour ça j’utilise un excellent moyen grâce auquel je me sens légère et libre comme l’air juste après : il s’agit du massage du ventre (j’en parle plus en détail ICI)

Le massage est un bon moyen de passer un bon coup de balai sur le ventre pour aider les intestins à se nettoyer à l’intérieur. Vous allez comprendre pourquoi.

Je vais vous expliquer un petit enchaînement de gestes très faciles à réaliser lorsque vous sentez que votre énergie est au plus bas et que votre peau commence à montrer des signes de débordement (voir étape 1).

massage détox du ventre

Le ventre abrite tous nos organes d’élimination, de digestion et de transit. Le simple fait de poser sa main dessus nous en fait prendre conscience. De ce fait, tous les massages sont profitables mais certains gestes bien choisis, libèrent instantanément.

  1. Posez vos mains sur le ventre et faites des cercles qui tournent dans le sens des aiguilles d’une montre (c’est le sens de la digestion). N’ayez pas peur d’appuyer un peu à certains endroits. Ne restez pas « en surface ».

  2. Imaginez maintenant que vos mains sont des balayettes et ramenez-les vers le nombril en partant des 4 coins du ventre. Par exemple imaginez que vous voulez ramener un petit tas de poussière qui se trouve sous la côte droite vers le nombril comme lorsque vous passez le balai dans une pièce en partant des coins pour tout ramener au centre.

  3. Ramassez ce petit tas de poussière formé au centre du ventre en époussetant avec une main vers l’autre main placée sous le nombril.

Sentez-vous cette sensation de libération ?

Vous pouvez répéter ces gestes plusieurs fois et plusieurs jours de suite pour retrouver un bon confort digestif et un teint lumineux

En quelques jours, vous aurez retrouvé forme, beauté et énergie. Belle reprise à toutes 😉