Le moment du bain est un instant privilégié pour votre bébé et pour vous. Malheureusement, ce moment de détente se transforme souvent en nuage de mousse irritante et de parfums allergisants pour le nourrisson.

Nous avons pris l’habitude de trop en faire alors qu’un bébé a besoin de très peu de choses pour être propre. Voyons comment donner le bain à bébé tout en respectant sa peau.

Respecter les indications de temps et de températures

On nous explique à la maternité que les bains des nourrissons doivent se faire avec une eau à 37°C pendant 7 minutes maximum, dans une pièce chauffée à 22°C. Pourquoi est-ce si précis ?

Ceci pour plusieurs raisons :

  1. Le nourrisson perd énormément de chaleur corporelle au moment du bain. Limiter sa durée permet d’éviter qu’il se refroidisse excessivement. Ceci est valable aussi pour les baignades en piscine ou à la mer. Le bain peut durer entre 7 à 10 minutes si la pièce est bien chauffée.

  2. La température de 37°C est celle du corps. Cela permet aussi de limiter la perte de chaleur mais surtout de ne pas brûler la peau du bébé. Préparez le bain à 38°C car l’eau refroidie assez vite.

  3. Au-delà de 7 à 10 minutes de baignade, la peau du nourrisson, plus fine et plus fragile que celle d’un adulte, se ramollit et perd un peu ses protections naturelles.

Indications pour préserver la peau de bébé :

  • si la peau de votre bébé est rouge, la température de l’eau était surement un peu chaude. Vérifiez avant chaque bain à l’aide d’un thermomètre que la température de l’eau se situe entre 37 et 38°C.

  • si votre enfant grelotte ou à la chair de poule, sortez-le du bain pour le sécher. C’est souvent le cas en hiver lorsque la salle de bain est difficile à chauffer.

  • si votre bébé à la peau qui pèle ou qui se froisse, c’est pareil sortez votre bébé de l’eau. Le temps du bain a surement été trop longtemps pour lui.

Ne pas laver bébé hors de l’eau !

Je vous déconseille de laver votre bébé hors de l’eau avant de l’installer dans le bain. Tout d’abord car c’est très désagréable pour lui. Rappelons que les bébés et les nourrissons en particulier sont très sensibles aux variations de températures. Ils perdent rapidement de l’énergie au contact du froid ou du chaud et prendre un bain les épuise. Les bébés et en particulier les nouveaux nés ont besoin d’être contenus pour bien vivre cet instant. Etre savonné hors de l’eau est très agressif pour eux.

Ensuite, la méthode de savonnage hors de l’eau incite à mettre plus de savon alors que les bébés n’ont presque pas besoin d’être lavés. De plus il y a un risque de glissade au moment où vous allez porter votre bébé pour le mettre dans sa baignoire.

Veillez à ce que ce moment soit le plus confortable possible pour lui en le baignant très progressivement. Les pleurs expriment souvent un inconfort et une insécurité. N’hésitez à baigner votre bébé enveloppé dans un linge pour les premières fois et à bien maintenir son corps dans l’eau chaude du bain.

Pour bien laver votre bébé, remplissez un fond d’eau dans sa baignoire, suffisamment pour qu’il n’ait pas le ventre à l’air. Placez le savon dans une coupelle à portée de mains et prévoyez une serviette pour le sécher dès la sortie du bain. Portez votre bébé en plaçant une main sous la tête et une main sous les fesses. Trempez ses pieds puis ses jambes et ses fesses jusqu’à ce qu’elles soient posées au fond de la baignoire. Tout en maintenant toujours sa tête, commencez à savonner légèrement son corps en prenant soin de bien nettoyer dans les plis. Et pour le rassurer, donnez-lui la main.

Une fois le bain terminé, sortez délicatement votre bébé de l’eau et enveloppez-le rapidement. Séchez sa peau sans frictionner. Posez vos mains sur la serviette et pressez délicatement avec des gestes apaisants et enveloppants.

Pour un nourrisson, il est fortement conseillé de faire du peau à peau après le bain pour l’aider à retrouver sa température corporelle.

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution

en vous abonnant ici et recevez votre guide gratuit

pour commencer dès maintenant à transformer

vos habitudes de soin :

Pour en savoir plus sur la manière de donner un bain, inspirez-vous de la méthode Thalasso Bain Bébé de Sonia Krief Rochel. Sans pouvoir totalement reproduire ses bains thalasso à la maison, vous découvrirez la bienveillance avec laquelle elle apaise toutes les tensions des bébés en faisant du bain un moment de confiance et de communication. Pour vous rendre sur son site, c’est par ICI

Bien rincer son bébé

Ma première réaction à la maternité lorsqu’une puéricultrice m’a appris à donner le bain à mon bébé fut de dire : « mais, elle n’est pas rincée ! ».

En effet, après un bain pris dans l’eau savonneuse cela ne semblait perturber personne qu’elle ressorte pleine de savon sur le corps. Chose qui ne viendrait pas à l’idée d’un adulte de sortir de la douche sans se rincer !

Lorsque je suis rentrée chez moi, j’ai tout de suite remédié au problème en prévoyant une petite bouteille d’eau à 37°C (prélevée dans l’eau du bain directement). A la fin du bain, je rinçais la peau de mon bébé avant de la sécher. Je vous l’accorde, au tout début ce n’est pas pratique car on est surtout concentré à bien maintenir son bébé. Alors je me faisais aider.

Autre précaution lorsqu’on est seule :

  • Utiliser très peu de savon, voire pas du tout (rappelons que le bébé n’est pas vraiment sale). De cette façon je pouvais vider sa baignoire à moitié avec la main libre (la plupart des baignoires sont équipés d’un bouchon dans le fond qui permet de vider l’eau par le dessous) et rincer sa peau un peu sous l’eau du robinet.

Limitez au minimum le nombre de produits

Je vous alerte sur la composition des produits pour bébé. Ils ne répondent qu’aux critères du marketing mais certainement pas aux besoins réels d’un nourrisson. L’appellation « pour bébé » ou « adapté à la peau des nourrissons » ne garantit pas l’absence de composants irritants,  perturbateurs endocriniens ou toutes substances inutiles pour la peau du bébé.

N’utilisez surtout pas de gels douches pour adultes, très agressifs pour la peau des bébés et des enfants. Très parfumés et chargés en actifs, ils altèrent la barrière cutanée encore fragile des petits.

Pour laver, un simple savon suffit, de préférence saponifié à froid sans huiles essentielles. Ce type de savon préserve la barrière cutanée tout en évitant le dessèchement de la peau. Il est aussi très doux car la glycérine et les huiles protectrices qui sont chauffées (donc dénaturées) dans les savons modernes restent intactes dans les savons saponifiés à froid.

Savon saponifié à froid au lait d’amande de Savondou

Ne vous ruinez pas en crèmes et lotions, les bébés n’en ont jamais eu besoin. Une simple huile d’amande douce suffit pour le masser. Cette huile a l’avantage de pouvoir être appliquée sur le corps et le visage. Choisissez-la pure, sans ajout de vitamines et de première pression à froid pour garantir la plus grande qualité possible. Son nom cité sur l’étiquette est « prunus dulcis ».

Si vous avez du mal à vous passer de la fameuse odeur de bébé (développée avec acharnement par les industriels), lisez cet excellent article sur le blog Banana Pancakes 

Si vous n’avez pas d’huile d’amande douce, sachez que l’huile d’olive et le liniment peuvent aussi être utilisés sans problème sur le visage et le corps. Attention cependant à ne jamais appliquer d’huile sur la plaie du cordon. Sinon votre bébé risque une infection. Tournez simplement autour sans vous en approcher de trop près.

Espacez les bains

Un bébé, jusqu’à ce qu’il marche, n’est pas vraiment sale. Nous ne pouvons pas comparer son besoin d’hygiène à celui d’un adulte. Il n’a que très peu besoin d’être lavé.

Les soins du cordon ombilical et du fessier se font à plusieurs reprises dans la journée. Il n’est donc pas nécessaire de laver votre bébé tous les jours. Une fois tous les 2-3 jours est largement suffisant, voire beaucoup plus espacé en hiver. Si votre bébé est fragile ou qu’il est prématuré, ne le lavez qu’une seule fois par semaine (j’entends par « laver » l’immersion dans un bain).

Au quotidien, vous pouvez le débarbouiller à l’eau minérale ou thermale et nettoyer son fessier avec du liniment et un gant tout doux.

Gants de change en coton bio/eucalyptus ou bambou de chez Les Tendances d’Emma

Quelques gouttes de douceur dans son bain

Si votre bébé a des croûtes de lait (ce qui arrive fréquemment), la peau très sèche ou très sensible, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile végétale dans l’eau du bain (valable aussi pour les adultes). Attention pas d’huiles essentielles ! Seulement de l’huile végétale pure comme de l’huile d’amande douce, de jojoba ou même d’olive.

Ces quelques gouttes adouciront l’eau et laisseront un léger film protecteur sur la peau de bébé. Vous pouvez en ajouter également dans votre eau de rinçage si vous ne massez pas bébé à la sortie du bain.

Toutes les huiles qui ont été utilisées pendant la grossesse sont aussi bonnes pour votre bébé. En voici quelques-unes que vous pouvez choisir sans risque :

  • Huile d’avocat

  • Huile de germe de blé

  • Huile de macadamia

  • Macérât huileux de calendula (macération de fleurs de calendula dans de l’huile végétale), voir la recette ICI

  • Huile d’amande douce

  • Beurre de karité

Et bien sûr, le bon vieux liniment ! Un classique qui a traversé les âges pour être encore largement utilisé aujourd’hui. Retrouvez sa recette dans le LABO en cliquant ICI.

Conclusion

Pour préserver et protéger la peau de votre bébé, le mieux reste de ne pas utiliser trop de cosmétiques. Laissons faire la nature et donnons-lui un petit coup de pouce quand cela est nécessaire.

Limiter l’utilisation des produits au strict minimum en choisissant les plus qualitatifs facilite la vie des jeunes parents et laisse la peau de bébé respirer. Prenez avant tout du plaisir à prendre soin de votre nourrisson. Les moments d’échanges et de douceur sont aussi importants pour lui que pour vous.

Chouchoutez-le sans le couvrir de cosmétiques, il n’en sera que plus beau et un en meilleure santé.