Connaissez-vous l’huile végétale faite pour votre peau ?

A quoi sert une huile végétale en cosmétique naturelle ? Comment la choisir et comment l’utiliser en fonction de son type de peau ?

Je vous guide dans l’univers des huiles végétales de beauté pour bien choisir celle qui vous suivra dans votre quotidien.

Pourquoi utiliser une huile végétale pour sa peau ?

L’huile végétale est un produit de base en cosmétique naturelle car elle remplace avantageusement beaucoup d’ingrédients de synthèse qui sont présents dans les soins industriels.

La grande différence avec une huile minérale c’est qu’elle est extraite d’un ingrédient vivant. Elle n’est pas produite à partir de produits dérivés du pétrole ET n’est pas transformée.

Il en existe une grande variété qui répondent à tous les besoins cosmétiques. Adoucir, apaiser, protéger, assouplir, réguler…Il existe même des beurres végétaux qui répondent à des besoins plus spécifiques comme le beurre de karité ou le beurre de coco pour citer les plus connus.

Ainsi, avec une seule huile végétale bien choisie, vous pouvez remplacer votre crème de jour et de nuit, vous pouvez vous démaquiller, apporter une touche de soin à votre masque et bien d’autres choses…

Est-ce que les peaux grasses peuvent l’utiliser ?

Je vais répondre tout de suite à cette question car je ne voudrais pas perdre la moitié des lectrices dès le début de l’article.

OUI, Les peaux grasses peuvent et DOIVENT utiliser des huiles végétales.

On pense souvent à tort que, lorsqu’on a la peau grasse, il faut à tout prix éviter les produits huileux. C’est une réaction normale car dans notre inconscient « huile + huile = patinoire » mais je vais vous expliquer concrètement ce qu’il se passe lorsque la peau grasse est en contact avec un produit huileux.

En premier lieu, il faut savoir qu’il existe différents types d’huiles. Certaines sont épaisses et enveloppantes, ce sont les huiles qui conviennent parfaitement aux peaux sèches. Mais d’autres huiles sont fines, pénétrantes et non comédogènes. De plus, elles ont un effet sébo-régulateur qui permet de moins briller. Oui moins briller !

Par quel phénomène cette révélation est-elle possible ? La vraie peau grasse connait un déséquilibre permanent, celui de produire trop de sébum par rapport à la peau sèche qui n’en produit pas assez. Je dis « vraie » car beaucoup de femmes pensent avoir la peau grasse alors que ce n’est pas le cas (voir Etes-vous sûr d’avoir la peau grasse ?)

La peau est en recherche permanente d’équilibre. Les glandes qui sont à l’origine de la production de sébum chez la peau grasse étant suractives, la quantité de sébum à produire pour elles est plus élevée que chez la peau sèche.

En appliquant une huile, on communique à ses cellules un message d’apaisement et d’équilibre, informant qu’il y a assez de sébum à la surface de la peau. Ce message suffit à les réguler. Et si vous choisissez une huile séborégulatrice en prime, il se peut que vous approchiez de la perfection 😉

Donc, tout le monde peut l’utiliser ?

Oui tout le monde, y compris les bébés, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes ayant la peau fragile…Absolument tout le monde

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

On distingue les huiles végétales pour les soins cosmétiques, les beurres et les huiles utilisées pour l’aromathérapie

Les huiles végétales pour les soins s’emploient seules ou associées à d’autres huiles, directement sur la peau. Elles ont le plus souvent une texture fine et un toucher fluide. Ces huiles qui peuvent être protectrices, assouplissantes, nourrissantes ou encore équilibrantes, s’utilisent facilement en remplacement des soins quotidiens. On retrouve par exemple l’huile de noyaux d’abricot, de jojoba ou d’avocat.

Les huiles destinées à l’aromathérapie ont souvent des propriétés thérapeutiques. Elles s’appliquent sur des parties localisées du visage ou du corps pour répondre à une problématique de peau précise. Elles sont aussi plus efficaces pour diffuser les principes actifs d’une huile essentielle. Entrent dans cette catégorie les macérât huileux, l’huile de germe de blé, de bourrache ou de nigelle par exemple. Mais rien n’empêche de les utiliser comme huile de soin.

Voir comment faire un macérat huileux maison ICI

Il existe aussi les beurres végétaux qui sont utilisés comme les huiles végétales mais sur de toutes petites zones ou mélangés à des huiles plus fluides. Ils forment de véritables boucliers naturels sur la peau, indispensables par grand froid ou pour réparer intensément des tissus abimés. Les beurres naturels sont le beurre de karité, le beurre de cacao, le beurre de coco, le beurre de mangue… Les autres types de beurre sont souvent des versions enrichies en acides gras ou des mélanges.

L’huile de coco est une « hors catégorie ». Appelée huile dans les pays de culture d’origine, elle arrive souvent sous forme de beurre dans les pays tempérés car ses acides gras se figent en dessous de 25°C. Il suffit alors de passer le flacon sous l’eau chaude pour lui redonner une texture facile à employer.

Vous aimeriez avoir une belle peau ?

Suivez mes conseils directement dans votre boite mail et découvrez les 3 secrets pour obtenir un teint rayonnant au naturel :

Les huiles végétales sont donc obtenues à partir de plantes, de fleurs, de noix, de fruits et même de légumes. Leur origine est toujours naturelle.

Pour augmenter davantage les vertus exceptionnelles des huiles végétales, il est indispensable de les choisir de « première pression, extraite à froid » et biologiques.

Quelle huile se procurer et comment la choisir pour sa peau ?

L’huile caméléon

S’il y a bien une huile végétale à posséder dans sa salle de bain, c’est l’huile de jojoba. Cette huile « caméléon », comme j’aime l’appeler, est adaptée à tous les types de peau, à toute la famille et à toutes les zones du corps (y compris les cheveux).

De plus, pour les « nez sensibles », cette huile à une odeur neutre qui conviendra parfaitement à toute base de soin ou comme produit quotidien.

Chaque huile végétale à ses propriétés spécifiques. Pour en choisir une en particulier, il faut se fier à la texture (pour convenir au type de peau), aux propriétés de la plante extraite et aux qualités organoleptiques, c’est-à-dire tout ce qui fait qu’une huile est unique (fragrance, facilité d’étalement, facilité de mélanges…).

Voici ci-dessous les listes des huiles adaptées à chaque besoin de peau. Ces listes sont non-exhaustives et il est tout à fait possible de les combiner pour obtenir un soin unique.

Si vous avez la peau sèche

Les peaux sèches ont besoin d’une huile nourrissante pour donner plus de confort; assouplissante pour limiter les rugosité et protectrice pour renforcer sa mince barrière de protection.

Les huiles les plus adaptées pour la peau sèche sont :

  • L’huile d’argan

  • L’huile d’avocat

  • L’huile de germe de blé

  • L’huile de chanvre

  • L’huile de lin

Si vous avez la peau grasse

Les peaux grasses ont besoin d’une huile fine et pénétrante qui ne laisse pas de film gras sur la peau. Les huiles pouvant remplir cette mission sont :

  • L’huile de jojoba

  • L’huile de noyaux d’abricot

  • L’huile de noisette

  • L’huile de pépin de raisin

Et pourquoi pas de l’huile d’amande douce si votre peau est devenue sensible ?

Si vous avez la peau mixte

Une huile correspondant aux besoins de la peau mixte doit avant tout être équilibrante. Elle doit aussi limiter la déshydratation et combiner les vertus des huiles pour peau sèche et pour peau grasse. La plus adaptée sera sans nul doute l’huile de jojoba qui est sébo regulatrice mais d’autres huiles peuvent convenir comme :

  • L’huile d’amande douce

  • L’huile de noyaux d’abricot

  • L’huile de noisette

  • L’huile de pépins de raisin

  • L’huile de sésame

Pour les peaux matures

Les huiles végétales sont de véritables alliées pour lutter contre le vieillissement de la peau. Que ce soit grâce à leur concentration en vitamine E anti oxydante ou par leur pouvoir à améliorer le renouvellement cellulaire, les huiles végétales ont tout bon !

Les plus efficaces dans ce domaine sont :

  • L’huile d’argan

  • L’huile de rose musquée du chili

  • L’huile d’onagre

  • L’huile de bourrache

  • L’huile de cameline

  • L’huile de germe de blé

Pour les peaux sensibles

Enveloppez-vous dans un écrin de douceur et apaisez les rougeurs avec les huiles végétales protectrices :

  • D’amande douce

  • De cameline

  • De carthame

  • De lin

  • Et le macérat huileux de calendula

Comment utiliser les huiles végétales ?

Pour se démaquiller

L’huile végétale remplace très bien n’importe quel démaquillant. Pour cela, on prend l’équivalent d’une demi-cuillère à café dans le creux des mains puis on se masse le visage avec pendant moins d’une minute. L’huile se retire avec une lingette lavable (plus douce et plus écolo) et on parfait le nettoyage de la peau en utilisant un savon saponifié à froid par la suite.

Pour le démaquillage des yeux, une goutte suffit. C’est un coup à prendre car on se démaquille avec les doigts ! Pas besoin de cotons ni d’autres consommables, la pulpe de vos doigts va masser et dissoudre progressivement le maquillage des yeux.

“Pour bien retirer le mascara, il faut faire rouler délicatement les cils entre les doigts.”

Au bout d’un moment, vous ne sentirez plus de petits paquets et vous pourrez rincer. Imprégnez un linge lavable avec de l’eau tiède et pressez-le pour faire ressortir un maximum de goutelettes. Rincez-vous ensuite comme vous le feriez avec un coton.

Il y a de nombreux avantages à se démaquiller les yeux avec les doigts. Le massage qui est effectué chaque jour draine le contour de l’œil, détend et apaise. C’est une prévention naturelle contre les rides, les poches et les cernes !

Les huiles de jojoba, de pépins de raisin ou de noyaux d’abricot sont très efficaces pour le démaquillage du visage et l’huile de ricin est particulièrement intéressante pour fortifier les cils lors du démaquillage des yeux.

En soin de jour et de nuit

A la place de votre crème, vous pouvez apporter du soin grâce à une huile végétale.

Sur une peau bien propre, appliquez un peu d’huile végétale sur le visage et le cou, sans oublier le décolleté et l’arrière du cou (en remontant).

Vous pouvez aussi utiliser deux huiles différentes, une pour le jour et une pour la nuit. Par exemple, utiliser une huile fine pour la journée sur laquelle il est facile de se maquiller et une huile plus riche le soir pour réconforter, assouplir, etc.

Comme base de massage

Si vous aimez vous masser, choisissez des huiles plutôt pénétrantes comme celle d’amande douce et de noyaux d’abricot.

Vous pourrez y ajouter d’autres ingrédients tels que des huiles essentielles, d’autres huiles végétales ou la transformer en gommage avec du marc de café par exemple.

Pour un massage décontractant musculaire, choisissez l’huile de noisette qui pénètre jusqu’à l’hypoderme (couche la plus profonde de la peau) et même jusqu’aux muscles !

Pour prendre soin de vos cheveux

Les huiles de coco, de ricin et de jojoba sont particulièrement adaptées au soin des cheveux.

Appliquez-les telles quelles sur les longueurs ou mélangez-les avec du gel d’aloe vera pour faire un après shampoing maison. Les mélanges d’huiles servent aussi à préparer des bains d’huiles avant le shampoing comme soin profond.

Contre les frisottis, choisissez l’huile de brocoli !

Comme base cosmétique

Les huiles végétales font parti de beaucoup de compositions cosmétiques. Si vous aimez fabriquer vos produits, il est nécessaire de posséder de l’huile de tournesol qui s’oxyde peu et dans laquelle on peut préparer des macérats ou des crèmes. L’huile de jojoba résiste également très bien aux hautes températures et conserve parfaitement les préparations cosmétiques maison.

L’huile d’argan est aussi une excellente huile pour véhiculer d’autres actifs de soin comme les huiles essentielles.

Pour nourrir et hydrater votre corps

L’huile végétale peut facilement remplacer votre crème ou votre lait pour le corps. On choisira alors de l’huile d’amande douce ou de l’huile d’argan. L’huile de rose Musquée et de calophylle inophyle ont une action réparatrice sur les cicatrices et les vergetures.

Astuce anti-repousse des poils : si vous avez des poils forts qui repoussent trop rapidement, appliquez tous les jours après l’épilation de l’huile végétale de souchet. Appliquée au moins une fois par jour en massage sur les zones épilées, cette huile va ralentir la repousse et affiner les poils pour un toucher plus doux. Attention, cette astuce ne fonctionne pas si vous rasez vos poils car le rasage favorise naturellement la rapidité et la dureté des poils (voir « Comment bien s’épiler les jambes en 5 étapes »)

Conclusion

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair dans l’univers des huiles végétales. Trouver son huile demande quelques essais et le temps pour la peau de s’adapter à ce nouveau mode cosmétique « naturel ».

Persistez et essayez jusqu’à adopter l’huile végétale qu’il vous faut !