Face aux intolérances de plus en plus nombreuses à la lessive du commerce, j’ai voulu vous partager ma recette de lessive maison. Certes elle est moins glamour, moins parfumée, moins rapide (il faut quand même la préparer) mais elle vous évitera les sulfonates, les chélatants, les peroxydes, les parfums de synthèse et les colorants qui irritent la peau.

Tous ces composants que l’on retrouve dans les lessives de grande surface (et même les bios de bios et écolos!) sont néfastes pour l’environnement, surtout pour les organismes aquatiques puis pour les animaux terrestres puisque les eaux usées se retrouvent dans les sols. Les molécules de synthèse résiduelles sont responsables d’allergies en pagaille en étant au contact de la peau. Beaucoup de personnes souffrent d’eczéma, de démangeaisons et même de mycoses ne sachant pourquoi.

En plus de faire un pas pour votre santé et celle de nos amis les animaux, vous aurez aussi la bonne surprise de faire des économies (environ 10 centimes la lessive maison contre 55 centimes avec une lessive du commerce) !

Côté efficacité, je vous rassure, elle sera aussi efficace sinon plus que votre lessive habituelle. Il n’y a plus qu’à sauter le pas…

INGRÉDIENTS

SAVON DE MARSEILLE

50g

BICARBONATE DE SOUDE

2 cuillères à soupe

HUILES ESSENTIELLES

environ 15 à 20 gouttes (facultatif)

Le SAVON DE MARSEILLE doit être fabriqué avec de l’huile d’olive et sans glycérine. Pour vous mettre sur la bonne piste, s’il est blanc c’est souvent qu’il est fabriqué avec de l’huile de palme et qu’il contient de la glycérine, vous pouvez passer votre chemin…

Même si toutes les marques recommandent un savon dit “aux huiles 100% végétales” (donc à l’huile de palme) pour une utilisation domestique, les savons de Marseille traditionnels à l’huile d’olive ont un meilleur impact sur l’environnement. Si vous n’en trouvez pas en copeaux, il suffit de râper un savon avec une râpe de cuisine ou une mandoline. C’est très facile à faire et plus rapide qu’on le pense.

Évitez les savons avec de la glycérine ajoutée car elle fait durcir votre préparation et abîme la machine au fur et à mesure des lavages. Pour ce qui est des résidus naturellement présents lors de la fabrication, ils ne posent pas de problème.

Le BICARBONATE DE SOUDE permet d’ajuster le pH de l’eau, d’éviter la formation de tartre et améliore l’efficacité de la lessive en agissant comme un détachant naturel. On peut faire sans mais la recette sera plus stable avec.

Quelle HUILE ESSENTIELLE utiliser pour le linge ? C’est plutôt une question de préférence comme lorsqu’on choisit sa lessive en grande surface. L’huile essentielle de lavande est la plus connue et la mieux tolérée même pour les enfants et les femmes enceintes (attention à diminuer les doses à 10 gouttes pour 1 litre ou passer cette étape pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans). Autrement, on peut utiliser de l’huile essentielle d’ylang ylang, de fleur d’oranger, de bois de santal, d’agrumes ou autre. Si vous recherchez des propriétés assainissantes supplémentaires, choisissez de l’huile essentielle de tea tree.

Vous pouvez adapter cette formule à vos besoins en prenant soin de bien fabriquer la base au savon de Marseille.

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution en vous abonnant ici  et recevez votre guide gratuit pour bien débuter en cosmétique naturelle :

PRÉPARATION

La préparation de la lessive à la maison nécessite simplement une étape de fonte puis l’ajout des ingrédients. Cela demande quelques minutes (10-15 minutes), ensuite le flacon se conserve pour les prochaines machines.

  • Si votre linge est taché ou très sale, faites le tremper en ayant frotté au préalable les parties marquées avec de la lessive dans de l’eau froide. Déposez-le ensuite dans la machine avec le reste du linge à laver.

  • Comme il n’y a pas de stabilisant actif dans la lessive maison, il est nécessaire de secouer le flacon avant chaque utilisation. En période de froid, il vaut mieux conserver le mélange dans un endroit tempéré. Et si le savon fige au fond du flacon, placez-le près d’un radiateur pour le réchauffer un peu avant d’agiter à nouveau.

  • Pour cette recette, prévoyez un flacon d’1L minimum pour bien agiter le mélange, une casserole et un entonnoir.

Faire chauffer 950ml d’eau à 80°C (limite de l’ébullition). Ajouter les copeaux de savon et mélanger jusqu’à dissolution complète. Mélanger régulièrement sans trop agiter pour éviter la formation de mousse.

Laisser refroidir quelques instants (au moins 15 minutes) avant d’ajouter le bicarbonate de soude et les gouttes d’huiles essentielles.

Transvaser dans un flacon et agiter à nouveau.

Laisser refroidir complètement la lessive dans son flacon. Elle va épaissir et parfois même former une crème solide. Il faudra alors la secouer très énergiquement avant de l’employer.

Utilisez environ 100ml de lessive pour une machine d’une capacité de 7kg contenant maximum 5kg de linge (non, non ce n’est pas compliqué). Dosez en fonction de vos habitudes et pensez à en ajoutez plus pour vos vêtements de sport.

Étendez immédiatement le linge à la fin du programme.

ET SI…

Et si votre eau est calcaire ?

Si l’eau de votre ville est calcaire, vous pouvez ajouter 1 cuillère à soupe de cristaux de soude directement dans le tambour ou dans le compartiment à lessive si vous programmez votre machine pour plus tard.

Et si vous lavez du linge blanc ?

Ajoutez 1 cuillère à soupe de percabonate de sodium (ou de soude) dans le tambour. Ce composant est un décolorant naturel qui libère de l’eau oxygénée.

Et si votre linge est très sale ?

Ne chargez pas trop le tambour et faites tourner votre machine avec deux balles de tennis ou plusieurs balles de golf. Elles battront le linge et rendront le lavage plus efficace (à éviter avec le linge délicat).