Comment prendre soin de sa peau pendant la grossesse ? Cette période si particulière de la vie durant laquelle la silhouette se modifie pour accueillir un nouvel être. La peau s’adapte et devient plus souple pour envelopper ce nouveau mécanisme extraordinaire du corps.

Parfois, ces modifications sont accompagnées de quelques désagréments propres à la grossesse : vergetures, imperfections, jambes lourdes, démangeaisons… Les hormones ne sont jamais loin pour nous rappeler qu’un évènement est en route !

Par conséquent, on est amené à se poser beaucoup de questions sur les soins que l’on peut apporter à sa peau en toute sécurité pour son bébé. On s’interroge sur les conseils auxquels on peut se fier ? S’il est nécessaire de changer ses habitudes ? Par quoi remplacer ses produits habituels ? Comment combiner efficacité et respect de la peau ? Voyons ensemble comment répondre le plus sincèrement à toutes ces questions :

Retour au naturel

Pour certaines c’est un véritable déclic ! Il n’est plus possible d’utiliser des cosmétiques conventionnels contenant des perturbateurs endocriniens ou des ingrédients polémiques. La santé du bébé est trop importante et les répercussions d’un cosmétique trop dosé en huiles essentielles cétonées ou œstrogen-like pourrait provoquer des dégâts pendant la grossesse et pour la santé du futur enfant.

Pendant la grossesse et à la naissance du bébé, une profonde remise en question pousse à modifier ses habitudes et à ouvrir les yeux sur ce que l’on applique sur sa peau. Un retour au naturel s’impose !

Pour le bien du bébé, on est prête à beaucoup de sacrifices. Comme ne plus manger de sushis pendant 9 mois ou se passer de ses cosmétiques préférés parce qu’on a des doutes en regardant la liste des ingrédients incroyablement longue et compliquée.

Du coup, la question se pose : « quels sont les produits que l’on peut utiliser sans risque pour soi et pour son bébé ? » La réponse se trouve dans le naturel ! La nature nous offre déjà tout ce dont on a besoin pour prendre soin de soi. Il suffit de respecter les dosages énoncés dans cet article.

Quels produits pour l’hygiène ?

Voici les produits naturels essentiels pour l’hygiène que l’on peut utiliser les yeux fermés durant toute la grossesse.

LE SAVON

Le savon représente la base de l’hygiène, il peut être utilisé sur le corps et sur le visage mais aussi pour les parties intimes à condition de bien savoir le choisir.

Pendant la grossesse, il est préférable de s’orienter vers un savon neutre sans parfum entêtant et sans huiles essentielles. Qu’il soit liquide ou solide, évitez tous les ingrédients polémiques et tournez-vous vers le naturel. Du savon noir liquide ou un savon saponifié à froid seront parfaits, y compris pour l’hygiène intime. Ils auront l’avantage de ne pas dessécher la peau et d’apporter une hydratation naturelle. Si vous ne connaissez pas encore ces produits, vous serez très surprise du changement positif sur votre peau.

LE DEMAQUILLANT

Vous pouvez déjà faire connaissance avec le liniment ! Ce produit miracle naturel utilisé pour les fessiers des bébés peut aussi faire office de démaquillant. Sinon il suffit de remplacer son démaquillant par une huile végétale adaptée à sa peau et de procéder comme d’habitude.

Voir la recette du liniment ICI

L’HYDROLAT

En vaporisation ou en remplacement de votre lotion habituelle, l’hydrolat ou eau florale est un soin doux qui parfait délicatement le démaquillage.  Si vous avez l’habitude d’utiliser une eau micellaire, vous pouvez la remplacer par un mélange de 60ml d’huile de jojoba et 40ml d’hydrolat à secouer avant chaque utilisation.

LE SHAMPOOING

Il est possible d’utiliser les savons cités plus haut mais si vous débutez en cosmétique naturelle, commencez plutôt par un shampooing sain vendu par un fabricant respectueux de la nature et de la peau. Choisissez-le en fonction de votre nature de cuir chevelu et de cheveux plutôt qu’au parfum ou à la texture. Là aussi vous ne serez pas déçue.

Quels produits pour le soin ?

Voici les produits naturels essentiels pour le soin que l’on peut utiliser les yeux fermés durant toute la grossesse.

LES HUILES VEGETALES

Pendant la grossesse, on peut utiliser pratiquement toutes les huiles végétales sauf quelques-unes : le millepertuis, la nigelle et le neem sont à éviter. Si vous n’en avez aucune, commencez par de l’huile d’amande douce ou de l’huile de jojoba qui s’adaptent facilement à toutes les peaux.

LES HUILES ESSENTIELLES

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution

en vous abonnant ici et recevez votre guide gratuit

pour commencer dès maintenant à transformer

vos habitudes de soin :

Il y a beaucoup d’avis différents sur l’utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse. Il est certain qu’elles sont à proscrire pendant le premier trimestre de grossesse car elles contiennent certaines molécules qui peuvent avoir un effet abortif.

Cependant à partir du 4ème mois, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées en respectant 4 conditions :

  1. Elles ne doivent JAMAIS être utilisées pures sur la peau

  2. Leur concentration dans le produit utilisé ne doit pas dépasser 1% du total de la formule (1ml pour 100ml de produit)

  3. Elles peuvent être employées diluées pour le massage ou la diffusion mais JAMAIS par inhalation directe et par voie interne.

  4. Certaines huiles essentielles réputées abortives ou œstrogen-like sont à proscrire pendant toute la période de la grossesse: menthe, camphre, cèdre, clou de girofle, sauges, palmarosa, cyprès.

Autrement, il est possible d’utiliser les huiles essentielles listées ci-dessous :

  • Mandarine et Orange douce: Apaisement et aide à l’endormissement

  • Néroli: Tonicité de la peau, apaisement des angoisses et vitalité

  • Ylang-ylang: Beauté des cheveux, détente et stimulation de la sensualité

  • Bois de rose et Bois de Hô: Antistress et revitalisation positive

  • Lavande vraie: Détente mentale et musculaire. Sensibilité cutané avec ou sans boutons.

  • Patchouli: Soulagement des jambes lourdes

  • Citron et pamplemousse: Traitement des impuretés et tonifiant cutané

  • Petitgrain bigarade: Détente musculaire et respiratoire, traitement des boutons.

  • Camomille noble: Soulagement des démangeaisons, bien-être digestif apaisement des peaux sensibles

Toutes ces huiles peuvent être utilisées en diffusion pour lutter contre l’anxiété, le chagrin ou la baisse de moral.

L’ALOE VERA

L’aloe vera est un soin à part entière capable de mille choses. Il peut véritablement être employé les yeux fermés pendant la grossesse sur le visage, le corps et les cheveux. Prenez un flacon de 250ml minimum et badigeonnez-vous de gel d’aloe vera durant toute la grossesse.

Voici quelques applications adaptées pour les femmes enceintes :

  • En prévention des vergetures, à appliquer directement sur le ventre, les hanches, les fesses et les cuisses avant l’huile de soin.

  • Comme soin hydratant et tenseur du visage, du buste et du décolleté.

  • En soin apaisant des démangeaisons et des rougeurs à masser localement plusieurs fois par jour.

  • Comme base pour un soin jambe lourde (gel d’aloe vera + huile essentielle de patchouli)

  • Pour hydrater les cheveux et créer un effet coiffé-décoiffé naturel, pratique en fin de grossesse.

Choisissez-le pur avec seulement un gélifiant de type gomme xanthane (Xanthan gum) dans la formule pour faciliter son application.

L’ARGILE

L’argile peut être utilisée sans problème pendant la grossesse. Elle pourra être mélangée à des huiles végétales, de l’eau minérale ou des hydrolats pour préparer un masque visage ou pour se laver les cheveux. L’argile est un produit sain et reminéralisant facile à employer. Elle a la particularité d’échanger avec la peau en absorbant les impuretés tout en diffusant des minéraux dans les tissus.

Choisissez une argile qui conviendra à vos besoins :

  • Argile verte: pour peau normale à grasse en masque visage et cuir chevelu

  • Argile blanche: pour peau sensible ou irritée en masque ou à saupoudrer sur la zone sensibilisée

  • Argile rouge: pour peau réactive ou fatiguée en masque ou cataplasme

  • Argile jaune: pour peau tachée à masser en gommage doux sur la peau additionnée à un peu d’eau.

  • Argile rose: mélange d’argile rouge et blanche, elle est utilisée pour donner un effet bonne mine ou pour apaiser les peaux sensibles.

  • Rhassoul: pour nettoyer et absorber l’excès de sébum en shampooing ou masque cutané et capillaire.

A part l’argile blanche que l’on peut saupoudrer sur la peau comme du talc, les autres argiles doivent se mélanger à de l’eau ou de l’huile pour former une pâte ou un liquide facile à appliquer. Ne pas laisser sécher l’argile sur la peau, quelques minutes suffisent.

Misez à fond sur l’alimentation

Là, au moins, vous êtes sûre de ne pas vous tromper. L’alimentation est le meilleur des cosmétiques. Misez sur une alimentation saine et riche en acides gras oméga- 3 pour accompagner la distension de la peau. Variez les vitamines (surtout la vitamine B9) et faites confiance à l’avocat, au citron, au yaourt nature bio et au miel.

Faites-vous plaisir en maintenant une bonne hygiène de vie.

Comment prévenir les vergetures ?

  • Massez-vous le plus souvent possible

Face aux vergetures, la nature est très inégale. Certaines ne feront rien pour les prévenir et n’en auront pas et d’autres seront très assidues et en auront malgré tout. Néanmoins, il est possible de limiter leur apparition et leur distension en se massant deux fois par jour avec une huile riche en acides gras essentiels. L’huile de rose musquée du chili, de macadamia ou l’huile de cameline sont les plus efficaces pour prévenir la formation de nouvelles vergetures et aider à la « cicatrisation » de celles déjà formées.

Voyez comment faire une HUILE DE MASSAGE ANTI-VERGETURES efficace en cliquant ICI

  • Augmentez votre apport en oméga-3 dans votre alimentation.

On en trouve dans les petits poissons type anchois, maquereau, hareng, sole… ; dans les fruits de mer (toujours cuits pour la femme enceinte) tels que les crabes, écrevisses, calamars, palourdes… ; l’algue chlorella ou Schizochytrium ; l’huile de colza, de noix et de lin (faire des mélanges) ; les noix et les graines.

Pour obtenir des solutions sur des vergetures déjà formées, consultez l’article : comment faciliter la cicatrisation après une césarienne.

Que faire pour les boutons ?

Il se peut que les hormones, très actives pendant la grossesse, soient à l’origine de l’apparition d’imperfections. Il est important dans ce cas d’adopter une alimentation saine et de bien se démaquiller la peau le soir.

On peut aussi traiter localement un bouton rouge et douloureux avec du vinaigre de cidre sur un coton-tige (pendant toute la grossesse et même après !) ou avec des huiles essentielles de lavande vraie, citron ou pamplemousse (seulement à partir du 4ème mois). Tamponner délicatement le bouton plusieurs fois par jour jusqu’à ce qu’il se résorbe.

Comment atténuer les démangeaisons ?

Certaines femmes ressentent une envie incontrôlable de se gratter. Personnellement je n’ai jamais ressenti cet inconfort mais il est évident que si la peau devient sèche et inconfortable, la sensibilité peut vite se transformer en irritation. On peut y remédier en appliquant généreusement du gel d’aloe vera puis du beurre de karité ou de l’huile d’avocat. L’association des deux soins calme instantanément les démangeaisons et répare la peau pour prévenir du dessèchement.

Dans un deuxième cas, les démangeaisons peuvent être causées par l’activation de la circulation sanguine autour de l’abdomen. Phénomène typique pendant la grossesse, le volume sanguin qui s’accroît irrigue abondamment et soudainement les tissus, ce qui peut donner envie de se gratter. L’application de cosmétiques n’aura aucun intérêt dans ce cas mais je vous rassure, cet état est passager. Vous pouvez cependant apaiser votre peau avec du gel d’aloe vera si elle devient sensible après les démangeaisons.

Que faire pour les jambes lourdes ?

Le poids du bébé plus la chaleur naturelle que libère le corps de la femme enceinte entraînent souvent un effet de jambes lourdes et fatiguées. Pour soulager cet inconfort je vous déconseille totalement les produits pour jambes lourdes du commerce. Premièrement car ils sont bourrés d’actifs non indispensables à la peau et secondement 99% de ces gels contiennent de la menthe ou du camphre qui sont composés de cétones contre-indiquées pour les femmes enceintes.

A partir du 4ème mois de grossesse, vous pouvez mélanger 10 à 25 gouttes (au total) d’huiles essentielles de patchouli et/ou de citron dans 100ml de gel d’aloe vera ou d’huile d’amande douce et vous masser des pieds vers les fesses le matin et le soir. Evitez le soleil après application de ce mélange.

Quels sont les soins minimums à faire lorsqu’on ne se sent pas en forme ?

Au début ou en fin de grossesse, le manque d’énergie ne donne pas envie de passer du temps à prendre soin de soi. A ce moment-là, il n’est plus question de faire de grands rituels de beauté. Le retour à l’indispensable est de mise !

  • Utilisez un seul produit pour tout faire

Choisissez simplement une huile végétale comme l’huile de jojoba et utilisez-la pour vous démaquiller, vous hydrater et vous masser le corps. Pareil pour l’aloe vera qui peut hydrater la peau et les cheveux, apaiser, soulager des jambes lourdes en massage ou prévenir les vergetures.

  • Allez à l’essentiel

Après l’hygiène, privilégiez les soins impératifs comme la prévention des vergetures, l’hydratation si vous avez la peau sèche ou la protection au soleil pour ne pas avoir de taches. Gardez les plus longs rituels pour le 2ème trimestre de grossesse 😉

Conclusion

Lorsqu’on est enceinte, le futur bébé ressent absolument tout ce qui se passe dans l’environnement de la mère. Les émotions positives et négatives, les ambiances agréables ou inconfortables, la qualité des échanges avec l’entourage. Mais il reçoit aussi indirectement ce qui est appliqué sur la peau ou diffusé dans l’air.

Le choix des cosmétiques comme de l’alimentation a un impact sur la santé et la vitalité, tant pendant la grossesse que durant la vie. La nature nous offre de multiples possibilités, à nous de faire les bons choix et de revenir à la simplicité pour le bien-être de notre famille…