Aimez-vous vous parfumer au naturel ? Quelles sont les fragrances qui font naître en vous des émotions profondes et des souvenirs agréables ? Savons-nous encore faire la différence entre parfum naturel et parfum de synthèse ?

Aujourd’hui, se parfumer se résume souvent à vaporiser une eau de toilette sur la peau ou sur les vêtements. C’est un geste machinal que l’on pratique quotidiennement tout comme mettre son manteau avant de sortir. Mais il existe pleins d’autres façons de se parfumer et de sentir bon au naturel.

Se parfumer au naturel, qu’est-ce que ça veut dire ?

Depuis notre plus tendre enfance, nos sens sont conditionnés pour reconnaître un parfum “synthétique” comme étant “naturel”.

Or, avec le parfum des gels douches senteur ‘lait de riz” ou “fruits exotiques”; l’odeur des lessives “fraîcheur du nord” ou “douceur orientale ; ou encore les parfums senteurs “cuir” ou “tabac” des grands parfumeurs, nous sommes loin du parfum naturel des pétales de rose, d’une gousse de vanille fraîchement fendue en deux ou encore de la lavande en pleine saison estivale.

C’est simple, notre cerveau ne sait plus faire la différence entre ce qui est vivant et ce qui ne l’est pas.

Une odeur de lessive naturelle faite maison par exemple ne sent pratiquement rien pour un nez habitué aux parfums de synthèse. Et c’est tout à fait normal ! Il faut compter plusieurs mois pour un cerveau avertit et plusieurs années pour un cerveau non-avertit pour se ré-habituer aux fragrances naturelles du monde vivant !

Se parfumer au naturel, c’est renouer avec la nature profonde de ses sens. Se ré-habituer à vivre avec le vivant en explorant les fragrances qui nous plaisent, qui nous attirent et celles qui nous font carrément vibrer.

Le parfum est un luxe

Avec une moyenne de 80 euros pour un flacon de seulement 50ml, tout le monde ne peut pas posséder une eau de parfum de grand parfumeur. On sait maintenant que seulement 1 à 3 % du prix correspond au coût du concentré odorant que l’on achète. Le restant étant uniquement destiné à financer la stratégie marketing (égérie, design, publicité, etc.)

Et oui, fini les artistes parfumeurs qui créent des parfums uniques et exceptionnels. Les « nez » sont maintenant soumis aux exigences du marché. Ils associent les notes qui correspondent aux attentes des marques et non en fonction de leur créativité !

Mais au-delà de ça, ces parfums « pseudo personnalisés » portés par des milliers de personnes ne sont pas si éthiques qu’ils laissent paraître. Afin de reproduire une fragrance identique pour 100000 ou 500000 flacons à vendre, les marques ont souvent recours à des parfums de synthèse.

Les parfums qui sont dans la nature évoluent au fil des saisons et de la zone géographique. Il est donc impossible de formuler des parfums à la fragrance identique de manière intemporelle sans utiliser de molécules de synthèse.

Quelle est l’odeur naturelle de ma peau ?

Votre peau a naturellement l’odeur de votre sébum. Celle que vous sentez sur un tee-shirt porté plusieurs jours. Ne soyez pas dégoutée ! Cette odeur corporelle marque notre identité. D’ailleurs quelle femme éperdument amoureuse n’a jamais plongé son visage dans les vêtements de son amour pour garder un petit bout de lui ?

Le parfum est poésie. Il donne des renseignements à l’autre sur sa nature profonde. Il augmente l’attirance, la séduction et le mystère.

Aucun être humain n’a la peau identique à une autre, c’est pour cela que personne ne fait exhaler les mêmes notes d’un parfum à la composition strictement identique.

L’odeur naturelle de notre peau est aussi renforcée par notre environnement et nos habitudes de vie. La lessive que nous utilisons, les épices que nous mangeons, les parfums d’intérieur et les soins que nous utilisons, etc. Tous ces facteurs donnent un parfum naturel unique qui caractérise chaque personne.

Savez-vous que nous choisissons le plus souvent notre partenaire en fonction de son odeur de peau ? C’est inconscient bien sûr mais c’est scientifiquement prouvé ! Ce sont les phéromones qui, diffusées par les poils, attirent ou repoussent.

Savez-vous également que la pilule contraceptive modifie l’odeur naturelle de notre peau ?

« Si un couple se forme alors que la femme prend la pilule, il est possible que les deux partenaires ne puissent plus se sentir quand elle va l’arrêter. » Dans ma peau du Dr Yael Adler

Comment se parfumer autrement ?

C’est souvent en faisant un retour vers le passé que l’on trouve les meilleures recettes. De l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, les hommes et les femmes n’ont cessé de se parfumer. Comment ont-ils procédé sans toute notre machinerie moderne ?

Utiliser du macérât huileux ou l’art de se parfumer comme dans l’Egypte ancienne

Le macérât était une méthode employée dans l’antiquité pour parfumer et soigner sa peau en même temps. Le principe est de laisser macérer un ingrédient particulièrement olfactif dans une huile reconnue bénéfique pour la peau. On peut le faire simplement à la maison en suivant cette recette « Macérât huileux peaux sensibles » dans la partie LABO. Il faut juste un peu de patience…

Pour ma part, j’affectionne particulièrement le macérât huileux de vanille. En plus d’être simple à réaliser, il est absolument réconfortant et sensuel à la fois. Les ingrédients les plus connus à utiliser sont les fleurs de tiaré, le lys, le millepertuis, le jasmin, la rose ou encore les fleurs de gardénia. Et l’huile qui sert de base peut être de l’huile de jojoba, de tournesol, d’olive, de ricin ou de coprah.

En cuisine aussi, c’est une astuce à connaitre pour conserver des aromates ou des herbes aromatique.

C’est comme ça que ma sœur conserve son basilic cueilli l’été en Corse dans une huile d’olive biologique. Elle peut ainsi parfumer ses plats avec un parfum de basilic Corse toute l’année !

L’emploi des résines, parfum des nobles du moyen âge

Obtenues par incision de certains arbres ou arbustes, les résines sont à porter à même la peau, enfermées dans un collier ou dans un pochon niché au fond d’une poche. Dans les croyances du moyen âge, les résines avaient le pouvoir de repousser les maladies. Elles étaient portées par les riches pour se protéger des infections, très courantes en ce temps.

Même si aujourd’hui on aura tendance à les utiliser comme de l’encens, elles dégagent naturellement un parfum profond et boisé. Toutes les résines sont réputées pour être purifiantes en parfum d’ambiance. On peut également les ajouter dans la composition des « pots-pourris »

On connait la résine de myrrhe, de benjoin de siam ou tout simplement d’encens.

Les eaux de Cologne de la cour des rois

Le parfum « alcoolique » apparaît à la fin de la renaissance avec les alchimistes qui maîtrisent l’art de la distillation. On voit apparaître les hydrolats et les huiles essentielles qui composent les eaux de toilette et eaux de Cologne :

  • Les hydrolats

L’hydrolat est une eau qui s’est imprégnée des molécules aromatiques d’une plante soumise à de la vapeur. Elle possède les mêmes propriétés qu’une huile essentielle en plus faible concentration.

Vous n’obtiendrez jamais la même persistance que le parfum avec de l’hydrolat mais il permet néanmoins de participer au plaisir des sens. C’est aussi une solution idéale pour les personnes qui sont sensibles aux tonalités fortes.

L’hydrolat reste discret et se sent uniquement lorsqu’on embrasse quelqu’un par exemple. Par contre je préfère vous prévenir, un hydrolat seul ne sera pas suffisant si vous affectionnez les parfums capiteux et intenses.

Pour ressentir un léger parfum, utilisez de l’hydrolat de fleur d’oranger, de jasmin ou de rose par exemple ⇒ voir “Comment bien choisir son hydrolat” 

  • Les huiles essentielles

L’huile essentielle est un extrait concentré de plantes ou d’agrumes très chargé en molécules aromatiques. Utilisée dans les parfums, elle s’emploie toujours diluée entre 15 à 40% du volume total d’alcool ou d’huile.

Toutes les huiles essentielles ont un potentiel aromatique différent. Vous pouvez vous amuser à l’infini à composer vos accords parfumés en isolant d’abord chaque huile essentielle avant de les combiner. Vous obtiendrez selon vos goûts des notes florales, chyprées, boisées, hespéridées ou ambrées.

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution

en vous abonnant ici et recevez votre guide gratuit

pour commencer dès maintenant à transformer

vos habitudes de soin :

Parfum solide “concrète de parfum” ou l’art de se parfumer à l’oriental

C’est le parfum à emmener partout avec vous ! Il s’applique sur les poignets, dans le cou et derrière les oreilles…mais aussi dans le creux des reins et sur le plexus solaire. Cette forme solide de parfum est très utilisée en orient car elle ne contient pas d’alcool. Le parfum solide reste discret mais les composés aromatiques employés ont beaucoup de profondeur et de persistance.

Ylang-ylang, patchouli, lotus, bois de santal composent ces parfums solides. Ils sont simples à réaliser avec des cires et des huiles solides associées à des huiles essentielles ou essences d’agrumes.

Pour réaliser votre parfum solide, voici deux recettes :

Comment bien choisir son parfum naturel ?

Les questions que vous devez vous poser sont :

  • Quel parfum avez-vous l’habitude de porter ?

  • Qu’est-ce qui vous plait tant dans la composition de ce parfum au point de ne jamais vous en lasser ?

  • Quelle forme de parfum serait la plus adaptée à votre style de vie ?

Enfin, l’art de se parfumer au naturel demande une certaine évolution de la pensée. C’est une éducation des sens, un odorat à ré-apprivoiser.

Comme pour tout changement, cela demande de la patience et une ouverture sur le monde du vivant. Je suis certaine que vous trouverez beaucoup de plaisir à chercher les parfums dont vous avez besoin pour vous sentir belle et bien.

Je vous souhaite un beau voyage au pays du parfum.

NB : Attention, l’emploi des composés aromatiques et autres ingrédients concentrés sont fortement déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes. Il est totalement proscrit d’utiliser ces mêmes composés sur les enfants de moins de 7 ans.