Les mamans sont toujours inquiètes de savoir ce qu’elles appliquent sur la peau de leur bébé. J’ai moi-même été divisée sur le sujet au début avant d’être franchement convaincue que non, trop c’est trop !

Le vrai problème est qu’il existe une multitude de produits et que 95% d’entre eux ne sont pas nécessaires ou tout simplement pas du tout adaptés aux besoins du bébé.

Lait de toilette, eau de toilette, crème pour le visage, liniment, lingettes, parfum et j’en passe…tous ces produits sont-ils vraiment indispensable ?

Dans quel monde vit-on ?

La peau de votre bébé est 1000 fois plus fragile et plus réactive aux nouvelles molécules et ingrédients toxique que l’on se garde bien de révéler dans le gentil monde des produits pour bébé. D’ailleurs, le rayon « bébé » est-il légitime dans un supermarché ou une pharmacie ? En dehors des accessoires d’hygiène et de puériculture, je ne vois pas…

Car vous allez voir qu’il suffit de très peu de chose pour « soigner » la peau de votre bébé. Bien qu’elle soit fine et fragile, elle a une capacité immense de renouvellement et d’auto guérison que nous ne ferions que perturber avec une crème pour le visage qui sent la lavande ou une huile de massage dont la liste affiche 5 conservateurs et 10 parfums différents.

Non vraiment, 95% des produits dit « pour bébé » ne sont pas nécessaires.

Ne prenez que l’essentiel

Dans votre sac à langer et sur votre plan à langer, vous n’avez besoin que de liniment, d’eau thermale, d’une huile végétale, d’un savon doux et de lingettes lavables.

En plus de faire des économies, vous allez vous faciliter la vie ! Fini le rituel interminable de soin alors que votre bébé ne tient plus en place sur la table à langer. Fini les doutes sur la toxicité des formules qui se trouvent dans les produits, y compris pharmaceutiques. Et fini l’encombrement dans votre maison et en balade.

 

Du liniment comme soin unique

Le liniment est un lait gras très doux, indispensable à chaque change mais il ne sert pas seulement à adoucir les fesses de bébé.

Sa formule composée d’huile d’olive, d’eau de chaux et d’un peu de cire d’abeille peut être employée tous les jours sans aucun risque pour votre bébé.

Vous aimeriez mieux vivre avec votre peau?


Inscrivez-vous pour commencer à nourrir votre peau selon sa propre nature:

L’eau de chaux apaise l’épiderme sensibilisé et l’huile d’olive assouplit et hydrate. La cire d’abeille, quant à elle, apporte de la douceur et donne de la richesse à la texture de ce lait de soin.

Le liniment apporte une meilleure protection en isolant la peau de l’humidité et de l’acidité des selles. C’est un soin pratique et efficace, un 3 en 1 qui nettoie, soigne et protège la peau du bébé.

Comment l’utiliser ?

Le liniment s’utilise surtout en soin apaisant après le change mais vous pouvez aussi vous en servir en l’appliquant directement sur votre gant de change. La quantité utilisée dépend de la sensibilité et de la période (poussées dentaires, selles fréquentes…).

Dans tous les cas, il formera un film gras protecteur, apaisant et préventif.

Comment le choisir ?

Le liniment est un produit tout ce qu’il y a de plus naturel. Je vous conseille néanmoins de choisir un produit mentionnant une huile d’olive 100% vierge extraite de première pression à froid, qui conserve toutes ses propriétés bienfaisantes. Il est très facile d’en faire soi-même en suivant cette recette.

De plus c’est un produit économique. Un flacon de 500ml peut durer jusqu’à 6 mois ! Vous pouvez me croire, j’ai fait le test !

Le liniment est aussi utile là ou on ne l’attend pas :

  • Comme produit démaquillant pour la maman

  • Pour débarbouiller la bouille des enfants et des bébés

  • Sur les autres parties du corps du bébé, particulièrement sur des zones très sèches ou irritées

  • En massage du cuir chevelu avant le bain pour faire disparaître les croûtes de lait

 Pour réaliser facilement son liniment maison, c’est par ICI

De l’eau thermale

L’eau thermale est aussi un incontournable du trousseau maman /bébé. Elle s’utilise à tout moment de la journée, en brumisation de préférence. Indispensable déjà pendant la grossesse et pendant l’accouchement pour rafraîchir et hydrater la maman, l’eau thermale devient un allié du quotidien dans les premières années de la vie du bébé.

La composition de ces eaux diffèrent selon le sol et la source d’origine mais elles offrent toutes plus ou moins les mêmes propriétés. Parfaitement tolérées par la peau, elles apportent des minéraux qui participent à l’équilibre.

Choisissez de préférence une eau thermale isotonique qui respecte l’intégrité des cellules cutanées.

En pratique, on brumise l’eau thermale à 30 cm de distance de la peau tout en déplaçant régulièrement la brumisation.

On l’utilise :

  • En brumisation sur les fesses de bébé pour aider à décoller les selles lors du change,

  • Pour décoller les petites impuretés sur le visage des enfants et des bébés,

  • Afin de rafraîchir le corps de bébé lors des fortes chaleurs,

  • A la fin du démaquillage lorsque l’on a une peau sensible au calcaire,

  • Après une séance de sport pour hydrater et compenser la perte en minéraux due à la transpiration.

  • Pour apaiser une rougeur ou une démangeaison

  • Pour nettoyer un « bobo »

Si vous avez une eau florale pour le soin de votre peau, c’est bien aussi ! Voyez ICI quelles sont les eaux florales que vous pouvez utiliser pour votre bébé

Une huile végétale

En plus du liniment, l’huile végétale apportera du soin à la peau de bébé. Appliquée surtout en massage, elle permet d’assouplir les tissus et prévient l’assèchement de l’épiderme.

Je vous conseille d’être exigeante sur la qualité de l’huile employée. Les plus courantes sont l’huile d’amande douce et d’abricot mais vous pouvez aussi utiliser de l’huile de jojoba, d’avocat ou pourquoi pas de tomate.

Veillez simplement à ce que l’huile en question ait été extraite de première pression à froid et de préférence de qualité biologique pour préserver la peau de votre bébé des polluants les plus nocifs et les plus courants.

Savez-vous qu’un massage avec un macérât huileux de vanille rassure votre bébé car son parfum est proche du lait maternel ? Il peut être réalisé par vos soins en suivant cette recette.

Un savon doux

Comment choisir un savon doux parmi la profusion de produits lavants qui existent aujourd’hui ?

  • Premier indice, la simplicité de la formule, moins il y en a, mieux c’est.

  • Deuxième indice, 99% des savons non bios contiennent des perturbateurs endocriniens. Ça laisse songeur.

  • Troisième indice, un parfum très prononcé est souvent gage de toxicité.

Alors pour bien s’orienter, on peut opter pour un savon biologique avec une formule assez simple et très peu de parfum (attention ils ne sont pas tous clean !).

Le plus respectueux pour la peau est le savon en pain saponifié à froid. Il est réalisé avec des huiles végétales selon un procédé de fabrication qui conserve leurs propriétés sans assécher l’épiderme.

C’est le plus sûr des savons ! Après je vous l’accorde, il est moins pratique à utiliser pour le bain de bébé. A vous de faire le bon choix entre praticité et respect de la peau.

Des lingettes lavables

Je vais clore cet article en vous parlant des lingettes lavables. Elles sont selon moi un investissement indispensable lorsqu’on a des enfants et plus particulièrement quand on a un bébé.

L’utilisation frénétique de cotons jetables et de lingettes imbibées de composants dont on ne comprend même pas le nom n’ont pas leur place dans le soin quotidien de la peau d’un bébé.

Imaginez que l’on vous essuie le visage en moyenne 6 fois par jour en déposant à chaque fois un petit cocktail surprise d’actifs, tous plus sensibilisants et toxiques les uns que les autres. Une petite bombe à retardement qui révélera ses mystères dans 5, 10 ou 20 ans.

Pensez-vous que votre peau tiendrait le choc ? Ne serait-elle pas irritée, sensibilisée, rougie par le passage répété du coton et le cocktail d’actifs aux effets à long terme encore inconnus ?

Les lingettes lavables permettent d’appliquer tous les soins nécessaires, en douceur et de façon totalement naturelle. Certes elles coûtent plus cher qu’un sachet de coton (quoi que !) mais se réutilisent à volonté, il suffit simplement de les laver !

Il en existe en forme de gant pour le change, de carré pour le visage ou de la taille d’une serviette invité pour de multiples utilisations (débarbouiller, moucher, rincer, nettoyer…).

A vous de choisir la matière et la forme que vous préférez.

Et vous, quelles sont vos habitudes en matière de soin du bébé ? Approuvez-vous la multiplicité des produits cosmétiques labellisés « pour bébé » ?

Prenez soin de vous