salle de bain zéro déchet

Fini le temps du jetable ! Faites place à des accessoires chics et responsables : les accessoires zéro déchet.

En plus de leur faible impact sur l’environnement, ces accessoires sont des alternatives modernes, confortables et durables à nos accessoires d’aujourd’hui. Ils embellissent nos habitudes beauté et prennent soin de nous et de notre santé de façon respectueuse.

Découvrez les 12 accessoires de soin et d’hygiène qui vont transformer votre salle de bains en havre de paix. Un lieu sans plastique et emballage superflu, suivez-moi…

LES LINGETTES LAVABLES

Chaque année, ce sont des millions de disques de coton et de lingettes jetés qui se retrouvent, malgré nous, dans la nature. La culture du coton est une activité très polluante car elle requiert l’utilisation de tonnes d’eau, de chlore et de pesticides qui atteignent la santé de milliers de personnes chaque année.

Alors qu’un linge lavable dure des années, le coton jetable est utilisé une seule fois. Et si les cotons sont des accessoires polluants, les lingettes, elles, sont encore plus préoccupantes car elles sont imbibées d’ingrédients irritants et polémiques qui perturbent le système endocrinien et provoquent des maladies dégénératives à long terme.

Lingettes lavables zéro déchet

lingettes lavables / Les tendances d’Emma

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution en vous abonnant ici  et recevez votre guide gratuit pour bien débuter en cosmétique naturelle :

Même si les lingettes lavables sont plus onéreuses à l’achat, le coût est vite amorti puisqu’on garde une lingette en moyenne 6 ans. De plus les lingettes lavables ne contiennent aucun emballage en plastique et ne demandent pas d’entretien particulier. Une fois utilisées, on les place dans le lave-linge avec le reste des vêtements.

Si vous vous maquillez tous les jours, il est probable que vous utilisiez environ 5 disques à démaquiller ou lingettes jetables par jour. Cela représente environ 1800 cotons jetables par an et presque 11000 par an juste pour une personne. Cumulé aux millions de femmes qui se maquillent sur terre, nous n’aurons bientôt plus assez de place pour traiter ces déchets-là.

Il est tant de changer les choses, non ?!

Les lingettes lavables s’utilisent comme des grands disques de coton. Il suffit d’appliquer son produit démaquillant ou sa lotion dessus ou de l’humidifier avec de l’eau pour rincer sa peau.

En plus de leur format plus pratique que les disques en coton, elles sont aussi beaucoup plus douces pour la peau.

LES MOUCHOIRS EN TISSU

Le mouchoir en tissu a été détrôné par le mouchoir en papier jetable avec la progression du confort dans les pays développés. Créé par Kimberly-Clark dans les années 20, il devient vraiment incontournable dans les années 60 (et oui ce n’est pas si vieux) avec le fameux « kleenex ».

Il est alors présenté comme une invention majeure car le mouchoir en tissu peut se jeter ! Il n’est plus nécessaire de le laver ! Mais là aussi, cet accessoire quotidien représentatif du progrès est un véritable fléau pour l’environnement. Là encore, il faut des tonnes d’eau, de bois et d’énergie pour produire les paquets de mouchoirs jetables, sans parler des emballages en plastique ou en en carton.

Mouchoirs en coton roses zéro déchet

Le mouchoir en tissu est réutilisable à l’infini. Il pourrait même devenir votre doudou !

Pratique car toujours dans la poche ou le sac à mains, il se glisse discrètement dans vos affaires sans prendre de place. Il offre aussi l’avantage d’être moins irritant que les mouchoirs jetables.

Alors à moins d’un gros rhume, fini les mouchoirs jetables !

L’EPONGE NATURELLE

En remplacement des fleurs de douche synthétiques, utilisez une éponge naturelle !

Les éponges de mer sont utilisées depuis l’Antiquité pour la toilette et pour le soin. Elles aident à appliquer le produit lavant en le faisant mousser sans agresser la peau.

Utiliser une éponge de mer sous la douche permet également de réaliser une exfoliation naturelle chaque jour. Elle aide les cellules mortes à se décrocher en douceur.

Éponge de mer naturelle zéro déchet

Il existe les éponges de mer naturelles, souvent issues de la mer méditerranée ou les éponges konjac qui sont fabriquées à partir de racine de konjac. Ces dernières peuvent s’utiliser aussi bien sur le visage que sur le corps.

Pour les utiliser, il suffit juste d’humidifier l’éponge et de masser la peau en grands mouvements circulaires.

LA BROSSE À CHEVEUX

Nous retrouvons de plus en dans les rayons de supermarché des brosses à cheveux et des peignes en plastique. Ce sont pourtant les pires pour les cheveux. Ils les rendent électriques, fragiles et cassants.

Ils sont également peu durables car leur manque de solidité oblige à en changer régulièrement. S’il y a bien un accessoire dans lequel il faut investir une bonne fois pour toutes, c’est bien la brosse à cheveux. De bonne qualité, elle vous durera toute une vie !

Pour bien la choisir, privilégiez un manche en bois. La solidité du bois n’a pas à faire ses preuves et son entretien est très facile.

Pour les poils choisissez une brosse qui possède des poils naturels, soit en soie végétale, soit en vrais poils naturels. Ces brosses sont inusables et il suffit de les laver à l’eau et au savon de temps en temps.

BROSSE POUR LE CORPS

Si vous êtes adepte du brossage à sec, choisissez votre brosse selon les mêmes recommandations que la brosse à cheveux.

La brosse pour le corps permet de débarrasser sa peau des cellules mortes avant la douche, de stimuler la circulation sanguine et lymphatique et de mieux faire circuler les énergies dans le corps.

Bien choisie dès le départ, elle vous durera à vie et vous n’aurez plus jamais besoin d’en racheter.

LA BROSSE A DENTS

Pour la brosse à dents, c’est une autre histoire. Comme il est nécessaire d’en changer environ tous les 3 mois, il est plus difficile de trouver une brosse en poils naturels.

Par contre, vous pouvez facilement vous procurer une brosse avec un manche en bois ou en matière recyclée dans les magasins spécialisés ou sur internet. Les poils sont souvent en nylon, dommage, mais en cherchant bien, vous pouvez dénicher une brosse avec des poils en nylon biodégradables.

Brosses à dents en bois naturel

Brosse à dent en bambou / Ola Bamboo

Vous pourrez ainsi vous servir du manche en bois comme tuteur pour les plantes ou trouver d’autres idées et mettre les poils biodégradables au compost si vous en possédez-un.

A savoir, les manches en bois n’aiment pas rester dans l’humidité du gobelet. Pensez à nettoyer souvent votre verre à dents ou laissez votre brosse posée sur une surface sèche. Vous pouvez utiliser un porte tube à essai ou des porte brosse à dents en bois conçus pour lui éviter de noircir.

UNE BROSSE A ONGLES

De moins en moins de personnes utilisent une brosse à ongles. Pourtant c’est un accessoire pratique pour bien nettoyer le dessous des ongles, pour nettoyer les mains et exfolier.

Posée dans une coupelle à côté du savon ou suspendue, cette brosse à toute sa place dans votre salle de bains pour assurer l’hygiène des mains et des pieds.

Les brosses en plastique peuvent laisser place à des brosses en bois avec des poils naturels. Certaines sont mêmes dotées de deux côtés avec une face dure pour frotter et une face plus souple pour nettoyer.

Tout comme les brosses à cheveux et pour le corps, une brosse à ongles bien choisie peut vous accompagner une bonne partie de votre vie.

UN COUPE ONGLES

Le coupe ongles a su traverser les années sans être remplacé, et tant mieux.

Il existe des coupe ongles traditionnels en acier inoxydable et des pinces coupantes, à usage plus professionnel. Pour bien le choisir, privilégiez une pince large qui puisse saisir toute la largeur de l’ongle. Surtout pour les ongles des pieds qui ont besoin d’une coupe droite et nette.

Un coupe ongles en acier inoxydable dure minimum 10 ans.

UNE LIME A ONGLES

Les limes à ongles en émeri, peu durables, peuvent être remplacées par une lime à ongles en verre ou en métal. Inusables, l’une ou l’autre, vous pouvez les garder minimum 5 ans sans que leur efficacité soit altérée.

La lime en métal présente l’avantage d’être incassable tandis que la lime en verre est plus adaptée à des ongles fragiles, fins ou mous.

UN ORICULI

Les cotons tiges sont une catastrophe pour la planète au même titre que les pailles. Ces toutes petites tiges en plastiques provoquent des dégâts considérables, surtout dans le milieu aquatique. Même s’ils feront bientôt place à des matières moins dangereuses pour l’environnement, ils n’en restent pas moins jetables.

Oriculi accessoire zéro déchet

Oriculi / Lamazuna

En alternative durable, utilisez un oriculi. Ce petit bâtonnet en bois permet de se « nettoyer » les oreilles et se réutilise à vie. Il a une petite forme plate et évasée au bout qui permet de retirer le cérumen en excédent sans l’enfoncer dans l’oreille.

Il en existe aussi en métal. Moi je préfère le contact du bois qui n’est jamais froid. A vous de voir ce qui vous convient le plus.

LA PINCE A ÉPILER

Outil indispensable de toutes les femmes, la pince à épiler fait parti des accessoires qui peuvent se garder de très nombreuses années.

Préférez une pince simple avec un mors (partie qui sert à pincer le poil) crabe pour un arrachage en douceur et un mors biseauté si vous recherchez de la très haute précision.

Vous pouvez vous servir de la pince lorsqu’elle est usée, pour des travaux qui demandent moins de précision ou pour les activités manuelles des enfants.

En conclusion…

Imaginez si nous n’avions plus de déchets jetables. Plus de cotons, de mouchoirs en papiers, de cotons tiges etc.

Nous aurions une planète plus verte, respectueuse du monde végétal et animal. Et vous, êtes-vous sensible à la cause environnementale ? Quels sont les premiers pas que vous avez fait dernièrement pour limiter vos déchets ?