Plongez au cœur du secret des roches minérales avec cet article inédit sur les argiles. Ce véritable trésor naturel a le pouvoir de soigner et de rééquilibrer la peau avec une efficacité incroyable. Ses vertus sont multiples et offrent des bienfaits pour tous les types de peaux et presque tous les types de maux.

Découvrez quelle argile choisir pour votre peau, les meilleures façons de l’utiliser pour profiter de tous ses bienfaits et des recettes de beauté naturelles faciles à faire chez vous.

Suivez-moi à la découverte de ce trésor minéral…

Pourquoi vous devriez utiliser de l’argile et comment agit-elle sur votre peau ?

L’argile est un composant minéral que l’on trouve un peu partout dans le monde. Cette « terre » précieuse s’est formée naturellement depuis des milliers d’années et a concentré au fil du temps une richesse incroyable en minéraux organiques.

Aussi, lorsqu’on pose un peu de poudre d’argile mélangée à de l’eau sur la peau, on s’offre un véritable soin reminéralisant et régénérant.

L’argilothérapie est de plus en plus reconnue dans le monde comme thérapie douce et efficace contre les douleurs chroniques articulaires, la réparation des brûlures et des plaies et le soin de la peau. Si certaines populations ont su se transmettre les secrets de son utilisation à travers les siècles, d’autres redécouvrent progressivement l’étendue exceptionnelle de ses pouvoirs.

L’argile fait des merveilles pour le soin de la peau. Elle absorbe les impuretés et l’excès de sébum. Elle libère les tissus congestionnés des toxines, bactéries et autres parasites. On peut l’utiliser sans risque pour toute la famille et avec une très grande facilité. Selon le type d’argile, on lui prête même des vertus anti-inflammatoires, détoxifiantes et régénérantes.

Pour le soin de la peau comme en soin rééquilibrant plus profond, l’argile est un produit naturel à posséder absolument dans sa salle de bains.

Découvrez maintenant quelle argile est faite pour vous …

Comment bien choisir son argile et sous quelle forme l’utiliser ?

L’argile destinée à un usage cosmétique est plus facile à utiliser lorsqu’elle se trouve sous forme de poudre surfine. Sa texture est comparable à de la farine finement broyée et les mélanges sont bien plus faciles à réaliser.

Mais il existe aussi de l’argile en morceaux ou en comprimés. L’argile concassée en morceaux est la forme que l’on trouve souvent à l’état presque brut. Dans ce cas, il faut laisser tremper quelques heures les morceaux dans de l’eau jusqu’à pouvoir former une pâte. On ne peut pas se rendre compte des dosages avant d’essayer, c’est pour cette raison que la poudre est la plus commercialisée aujourd’hui. Cependant la qualité reste la même selon les formes d’argiles, seules les manipulations sont différentes.

Quant aux gélules ou comprimés, ils sont utilisés en complémentation nutritionnelle. Tout le monde peut faire une cure de temps en temps selon les besoins du corps (voir plus bas dans l’article).

Si vous utilisez l’argile par voie interne, choisissez de la poudre ultra-ventilée qui ne contient plus de particules de micas. C’est la forme la plus fine et la plus « pure » qui peut être ingérée.

On trouve aussi directement des pâtes d’argiles en tube ou en pot. Il s’agit d’un mélange d’argile et d’eau selon un dosage parfait pour obtenir une pâte fluide mais assez épaisse pour faire des masques et des cataplasmes. Cette forme peut s’avérer pratique si vous en utilisez souvent mais veillez à ce qu’il n’y ait rien d’autre que de l’eau et de l’argile dans la formule. Sinon, vous pourriez vous retrouver avec un produit loin d’être naturel !

Quelle couleur d’argile choisir ?

Rouge, jaune, verte ou même bleu ! La couleur de l’argile est directement liée à la quantité de fer qu’elle contient et à son degré d’oxydation. Plus le fer est oxydé, plus l’argile sera rouge, orange ou jaune. Moins il est oxydé, plus il aura une couleur verte ou bleu.

Par exemple, l’argile verte contient beaucoup de fer mais peu oxydé. C’est ce qui donne sa couleur verte. Au contraire, l’argile blanche n’en contient pratiquement pas et l’argile rouge contient du fer très oxydé. Cela n’a aucune influence sur la qualité mais offre des propriétés différentes.

Elles ont toutes en comment d’être absorbantes, nettoyantes et adsorbantes. C’est-à-dire qu’elles captent et désincrustent un bon nombre d’impuretés accumulées dans la peau. Vous l’aurez compris, l’argile est un excellent allié détox si vous avez la peau asphyxiée, abimée, fatiguée ou terne.

Alors, est-ce que tout le monde peut utiliser de l’argile, y compris les peaux sèches et sensibles ?

La réponse est oui, oui et re-oui ! L’argile est faite pour tout le monde, seule la façon de l’utiliser change.

Si votre peau est particulièrement sèche, fine et/ou sensible, l’épaisseur du masque doit être plus importante et le temps de pose moins long. Et contrairement à ce que l’on pense, le traditionnel masque à l’argile verte pour peau grasse n’est pas dispensé de ces recommandations.

Ce qu’il est important de retenir, c’est que l’argile ne doit JAMAIS sécher sur votre peau. En séchant, elle absorbe le sébum naturellement présent à la surface de l’épiderme comme une éponge, cela assèche et déshydrate.

Résultat, si votre peau tire après avoir fait un soin à l’argile, c’est qu’elle a eu le temps de boire comme une éponge l’eau et le gras qui protègent votre peau.

Finalement, si vous avez la peau grasse, appliquez l’argile en couche moyenne et rincez dès qu’elle commence à sécher. Durant 10 minutes, elle aura largement le temps d’absorber l’excès de sébum sans déshydrater votre peau.

Si vous avez la peau sèche, sensible ou fine, appliquez l’argile en couche généreuse et laissez poser à peine 7-8 minutes. Rincez AVANT que le masque sèche et poursuivez avec vos soins quotidiens.

Quelle argile pour quel type de peau ?

Maintenant vous voudrez sûrement savoir quelle argile acheter pour vous ? Voici une infographie pour vous guider dans votre choix.

Cet article vous plait ? 

Soyez informée à chaque nouvelle parution en vous abonnant ici et recevez votre guide gratuit pour commencer dès maintenant à transformer votre vie grâce aux soins naturels :

L’argile verte et l’argile blanche sont clairement les deux références que vous pouvez vous procurer les yeux fermés. Elles auront toujours une utilité pour vos soins cosmétiques ou plus thérapeutiques.

COMMENT UTILISER L’ARGILE ?

Un masque pour devenir la plus ressourcée des fleurs

L’utilisation la plus connue est le fameux masque d’argile purifiant pour peau grasse. Cette utilisation a éloigné pendant des années la véritable fonction de ce minéral de nouveau convoité : le pouvoir minéralisant.

En effet, l’argile est avant tout un composé qui gorge la peau en minéraux bienfaiteurs et ressourçant. Il est donc plus approprié de l’utiliser selon cette fonction.

Pour ça, rien de plus simple ! Mélangez 3 cuillères à café d’argile de votre choix avec quelques gouttes d’eau ou d’hydrolat (voir article sur les bienfaits des hydrolats) et appliquez la pâte obtenue en couche moyenne ou épaisse sur votre peau.

Plus vous laissez poser longtemps votre masque, plus il aura le temps de diffuser ses minéraux dans la peau. Un masque visage peut être laissé durant 15 à 20 minutes, du moment qu’il ne sèche pas. Si vous avez besoin de laisser agir plus longtemps, passez à la formule « cataplasme » expliquée plus bas.

En cataplasme

Le cataplasme d’argile est une pâte très épaisse préparée comme un masque mais appliquée sur au moins 2 cm d’épaisseur et recouvert d’un linge fin pour la maintenir en place.

C’est une utilisation plus thérapeutique qui peut être reproduite sans risque pour toute la famille.

Vous voulez faire un cataplasme mais vous ne savez pas combien de temps le laisser agir ? Prenez cette règle simple : plus l’organe ou la zone à traiter est profonde à atteindre, plus vous devez le laisser agir longtemps (l’idéal étant une nuit entière). Au contraire, dans le cas d’une plaie superficielle, une heure suffira.

Un cataplasme chaud ou froid ?

Tout dépend des maux à soulager. S’il s’agit d’une brûlure, d’une contusion ou d’une plaie, faites un cataplasme froid. Si vous souhaitez soulager vos articulations, préférez un cataplasme chaud. Dans tous les cas, dès qu’il y a une inflammation profonde ou de surface, évitez le chaud et soulagez avec le froid !

Mais à quoi sert un cataplasme d’argile ?

Souvent, il sert à soulager des douleurs articulaires mais on peut aussi réparer une brûlure, aider à la cicatrisation et rééquilibrer. En pratique, déposez une couche épaisse de 2 à 3 cm d’épaisseur sur toute la zone à soulager, en dépassant un peu, et appliquez un linge humide par-dessus pour éviter qu’il sèche.

L’argile à boire

L’argile étant un produit totalement naturel aux bienfaits reminéralisants, il est possible de la boire en petite quantité afin de profiter de ses propriétés en interne.

La façon la plus simple de faire une cure d’argile est de consommer une cuillère à café par jour dans un verre d’eau sur une durée limitée (l’idéal étant 3 semaines). Vous pouvez en refaire dans l’année en espaçant d’au moins un mois entre deux cures d’argiles.

Les meilleurs moments pour prendre votre cuillère d’argile est le matin à jeun, le soir avant de vous coucher ou à distance des repas car même dans le corps, elle garde son effet absorbant. Pensez aussi à attendre au moins 1 heure si vous avez un traitement médical en cours.

Vous pouvez aussi faire une cure de gélules ou de comprimés mais dans ce cas, d’autres composants peuvent être ajoutés à la composition pour la conservation ou pour complémenter d’autres déséquilibres internes. Prenez le temps de bien vous renseigner avant d’en acheter.

Vous pouvez aussi boire de l’eau d’argile. L’intérêt est d’obtenir une eau riche en minéraux sans conserver l’effet absorbant si vous n’en avez pas besoin. Dans ce cas, versez une cuillère à café dans un verre d’eau et laissez reposer toute la nuit. Le lendemain matin, l’argile se sera déposée au fond et vous n’aurez plus qu’à boire l’eau argileuse contenant tous les minéraux !

En gommage détoxifiant

Le grain très fin de l’argile permet de faire un gommage très doux sur la peau. Ce type d’exfoliation possède le double avantage de retirer l’excès de peaux mortes et de capter les impuretés pour un effet détox cutané exceptionnel.

Pour faire un gommage maison sur le visage, ajoutez simplement à peu d’eau à une cuillère à café d’argile et faites des mouvements circulaires sur la peau avant de rincer à l’eau claire (ajoutez un peu d’eau si l’argile sèche). Vous pouvez aussi additionner quelques gouttes d’huile végétale si vous souhaitez obtenir un effet assouplissant et faire poser ce mélange 5 minutes supplémentaires pour laisser la peau se gorger de minéraux.

Pour se laver et purifier son corps

Au départ, l’argile est avant tout nettoyante puisqu’elle absorbe les excès de sébum et capte les impuretés. Ce qui en fait un excellent produit pour laver les cheveux ou les dents. Encore beaucoup de personnes dans le monde l’utilise d’ailleurs principalement pour cette propriété, surtout sur les cheveux.

Cependant, pour nettoyer votre peau avec de l’argile, il faut procéder différemment qu’avec un savon classique. En effet, le nettoyage se fait en se plongeant dans une eau argileuse ou en appliquant une pâte à laisser poser quelques instants. Il s’agit en fait d’un nettoyage purifiant et aucun autre produit nettoyant n’offre cette fabuleuse capacité.

Transformez votre salle de bains en vraie thalasso en faisant un bain de boue d’argile ! Le bain d’argile permet de retrouver un meilleur état d’équilibre corporel et émotionnel. Si vous êtes victime du stress ou d’angoisses ou que vous souffrez de rhumatismes et d’autres douleurs chroniques, ajoutez 4 cuillères à soupe d’argile dans l’eau chaude de votre bain. Plongez entièrement votre corps pendant 20 minutes et recommencez chaque jour pendant une semaine.

Par manque de temps (ou de baignoire !) remplacez le bain intégral par un bain de pieds ou de mains. A défaut de baigner votre corps, les minéraux pénétreront par voie capillaire dans vos membres inférieurs et supérieurs pour diffuser leurs bienfaits dans le corps.

Quelques recommandations particulières de dernière minutes !

Voici les questions que vous pourriez vous poser :

Est-ce que je peux réutiliser ma pâte d’argile à volonté ou simplement réhydrater mon mélange pour une autre utilisation ?

L’argile une fois appliquée ne peut pas être réutilisée car elle a absorbé toutes les substances polluantes et les « déchets » rejetés par la peau.

Il faut donc refaire un nouveau mélange pour chaque utilisation.

Est-ce que je peux faire mes mélanges avec des ustensiles en métal ?

Non, il vaut mieux utiliser des ustensiles en bois ou en céramique pour ne pas déminéraliser l’argile. N’importe quel bol ou coupelle aux bords hauts feront l’affaire.

En conclusion

L’argile est un produit naturel encore peu utilisé. Il a été remplacé par nombre de masques et cosmétiques plus miraculeux les uns que les autres mais les résultats de ce simple ingrédient sont époustouflants ! Il suffit de savoir comment s’y prendre.

J’espère vous avoir donné envie, à travers cet article, d’utiliser ce trésor minéral pour vos soins quotidiens. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la zone commentaire un peu plus bas.