Ecoutez la version audio sur Soundcloud :

Ou lisez l’article :

Jeûner est-il bon pour notre peau et notre santé ? Quels sont les bienfaits que l’on peut attendre et comment s’y prendre pour réussir une cure de jeûne ?

Selon les dires des anciens qui pratiquaient régulièrement le jeûne naturel car la nourriture était moins abondante que maintenant, jeûner permettait :

  • d’obtenir une meilleure clarté mentale et une meilleure concentration,

  • d’éviter l’accumulation de graisse superflue dans le corps,

  • de garder un taux de sucre sanguin équilibré, en prévenant les maladies liées à la glycémie comme les diabètes de type 1 et 2,

  • d’avoir plus d’énergie,

  • de vivre plus longtemps en ralentissant le processus de vieillissement,

  • de prévenir toutes les maladies dégénératives, inflammatoires et même le cancer.

En outre, le jeûne présente de multiples bénéfices. Encore faut-il savoir comment faire pour profiter de ces bienfaits pour notre santé.

Qu’est-ce que le jeûne ?

Le jeûne est une période plus ou moins longue pendant laquelle on évite de manger pour laisser le corps au repos. C’est une abstinence volontaire motivée par le souhait d’être en meilleure santé ou pour tout autre raison. Il s’agit d’un choix personnel qui n’a rien à voir avec le fait de s’affamer ou de se restreindre. On parle d’ailleurs d’une technique vieille de plusieurs millénaires qui a précédé toutes les autres approches diététiques actuelles.

Si le jeûne est encore peu courant en France, en Allemagne ou aux Etats Unis, certains médecins en ont fait leur spécialité après avoir mesuré les excellents résultats sur des patients atteints de pathologies chroniques ou incurables. Ils parlent d’une purification saine qui permet de venir à bout de pathologies que les médicaments ne peuvent pas soigner.

Il s’agit du mode traditionnel de guérison le plus ancien et le plus répandu dans le monde.

Quels sont les effets du jeûne sur la peau ?

Parmi les nombreux avantages du jeûne on mentionne celui de ralentir le vieillissement du corps et d’améliorer l’aspect de la peau. Voici comment on l’explique :

  1. Lorsque l’on mange et que l’on digère, une quantité de sang est mobilisée par le système digestif pendant plusieurs minutes ou plusieurs heures (cela dépend de la quantité du repas). Cette mobilisation d’énergie n’est pas profitable au cerveau ni aux autres organes qui en sont lésés, comme la peau.

  2. La deuxième chose à savoir est que l’abondance de repas ne stimule pas « l’auto-nettoyage » du corps. La consommation incessante de nourriture, comme cela devient souvent le cas maintenant, empêche un mécanisme naturel qui consiste à éliminer les composants cellulaires vieillissants pour les remplacer par des nouveaux.

Pour bien comprendre, voici comment le Docteur Jason Fung explique ce processus dans son livre “Le Guide complet du jeûne”:

« Disons pour simplifier que le jeûne nettoie le corps de débris cellulaires malades ou inutiles…

…En outre, le jeûne stimule l’hormone de croissance, qui déclenche à son tour la production de « super » nouveaux composants cellulaires permettant une rénovation complète de notre corps. Parce qu’il permet la dégradation des anciens composants cellulaires et la régénération de nouveaux, le jeûne peut être considéré comme l’une des méthodes anti-âge les plus puissantes. »

Par conséquent, jeûner permet au corps de bien distribuer l’énergie aux organes afin de les aider à se renouveler efficacement. De cette façon, on ralentit le vieillissement du corps et de la peau qui voit son aspect s’améliorer. D’où la promesse de vivre plus longtemps.

Le jeûne, seulement pour perdre du poids ?

Il y a maintenant de nombreuses années que les médecins évaluent les pouvoirs du jeûne sur la santé et sur la perte de poids.

 « Le corps ne peut accepter que deux états – soit il est nourri (insuline élevée, énergie stockée) soit il est à jeun (insuline basse, énergie déstockée). Il ne peut pas être les deux en même temps. Ainsi, alors qu’autrefois les deux états – nourri et à jeun – s’équilibraient, nous passons maintenant 80% de notre temps dans l’état nourri, ce qui revient à ordonner à notre corps de stocker l’énergie sous forme de graisse. » Voir l’interview du Dr Jason Fung sur le site LaNutrition.fr 

Cette constatation montre comment l’obésité a pu prendre des proportions si importantes ces dernières années. On peut affirmer que diminuer le nombre de repas, en-cas et grignotages est sans nul doute la voie à suivre s’il on souhaite mincir. Maintenant, s’il est vrai que le jeûne permet de perdre du poids, ce n’est pas pour cette seule raison que les gens le pratique. Ils y voient également une façon d’aider leur corps à se nettoyer en profondeur. Ce qui facilite indéniablement le déstockage graisseux par la suite.

Quelle est la différence entre un jeûne et un régime ?

Un régime limite le nombre de calories absorbées en diminuant la quantité de nourriture. Il permet aussi de réajuster les choix alimentaires en fonction de l’objectif visé. On peut manger et boire normalement mais avec des quantités et des aliments choisis.

Le jeûne limite le nombre de calories à son strict minima pour ne pas influer sur le rééquilibrage du corps et n’a rien à voir avec le fait de sauter un repas ou d’exclure certains aliments.

De plus, certains régimes n’empêchent pas de manger tout le temps. Ce qui s’oppose à un des principes du jeûne : limiter la surstimulation du système digestif.

Différence entre jeûne et détox

La détoxication tient son origine dans le jeûne. Avant d’être une mode, la « détox » permettait surtout de nettoyer le corps. Il existe aujourd’hui la détox alimentaire mais aussi la détox cosmétique. Le principe est de débarrasser le corps des composants superflus qui l’épuise comme les sucres, les additifs, les céréales raffinées, etc.

Pendant une détox, on mange et on boit mais très sainement en éliminant tous les aliments transformés. Plus qu’une mode, ce type d’alimentation nommé aussi « healthy » par les anglophones (qui signifie en bonne santé) se répand de plus en plus et semble une bonne voie à suivre pour garder un corps sain.

Quels sont les différents types de jeûne ?

Le jeûne intermittent

Ce type de jeûne alterne les périodes d’alimentation normale et les périodes de jeûne. Par exemple le jeûne quotidien de 12h permet de prendre trois repas en journée de 7h à 19h puis de ne plus manger entre 19h et 7h. Cela parait assez simple mais nombre de personnes grignotent devant la télé le soir ou se lèvent pour prendre un en-cas la nuit. Le corps n’est ainsi jamais vraiment au repos. Le jeûne de 12h est idéal si l’on souhaite essayer une cure.

Par contre, les personnes qui veulent perdre du poids devront aller un peu plus loin en jeûnant 16 ou 20h d’affilés. L’avantage est que l’on peut totalement adapter la période de jeûne à son mode vie. Par exemple jeûner de 20h à 12h le lendemain (16h). Si l’on n’a pas faim au réveil ce rythme est idéal.

Les jeûnes plus longs (de plus de 20h) sont pratiqués dans un cadre médical visant à mettre un terme à la résistance à l’insuline et/ou à traiter l’obésité. Ce type de jeûne revient à ne prendre qu’un seul repas par jour, du diner au diner suivant par exemple.

Le jeûne alterné

Il s’agit de jeûner un jour sur deux sur plusieurs semaines ou plusieurs mois selon les effets recherchés (souvent une perte de poids)

C’est ce qui a fait le succès du régime 5:2 en Angleterre qui consiste à jeûner 2 jours au choix dans la semaine et de manger normalement le reste du temps.

Le jeûne étendu

Le jeûne étendu est d’une durée de plus de 42h consécutives. Il est pratiqué sur une période allant d’une semaine à un mois toujours sous contrôle médical.

Bon à savoir pour les personnes qui recherchent à perdre beaucoup de poids : Il faut savoir que le corps est capable de puiser l’énergie stockée dans le foie pendant 24h avant de puiser dans les réserves de graisses.

Cela ne veut pas dire qu’il faut s’arrêter de manger pendant 24h dès que l’on a quelques kilos en trop. Ce type de jeûne se pratique avec de l’expérience et une certaine préparation mentale.

Le jeûne absolu ou jeûne sec

C’est celui qui est pratiqué par les musulmans pendant le mois du ramadan. Il est « absolu » car aucune nourriture et aucune boisson ne peuvent être consommées du lever au coucher du soleil. C’est aussi le jeûne le plus éprouvant physiquement lié au manque d’hydratation.

Pratiqué en hiver sur des journées courtes, il offre des bienfaits similaires au jeûne classique. En été par contre, lorsque les journées sont très longues, la déshydratation peut avoir des conséquences dommageables pour les organes vitaux.

Que peut-on manger ou boire pendant le jeûne ?

On peut surtout boire car manger annule les effets recherchés. Cependant, il existe quelques exceptions qui rendent le jeûne plus “fun” que ce que l’on imagine.

Tout d’abord, il est agréable de se dire que l’on peut boire de l’eau, du thé et du café sans interférer avec le processus du jeûne. En fait, toutes les boissons naturelles hormis les jus de fruits, soupes et smoothies, sont consommables à volonté pendant un jeûne. Le corps pourra tout aussi bien « s’auto-nettoyer » que s’il est privé de boisson.

Arrêtez de faire boire n'importe quoi à votre peau !

Donnez-lui ce dont elle a vraiment besoin

  • Vous voulez connaitre les meilleurs conseils alimentaires ciblés pour votre type de peau ?
  • Vous avez du mal à trouver une routine de soins naturels vraiment faite pour vous ?
  • Vous rêvez d'avoir un teint sans défauts au réveil, chaque jour de votre vie ?

On peut aussi boire de l’eau de coco, de l’eau de source aromatisée de jus de citron frais, de tranches de concombre ou de rondelles de fruits et des bouillons maison filtrés. Il faut faire preuve d’imagination tant que cela reste non calorique, sans arômes et édulcorants artificiels.

Puis, il y a les huiles végétales. Si les sucres sont totalement proscrits, les acides gras essentiels en petite quantité, eux, accompagnent avantageusement la cure sans gêner le processus.

Lorsque la faim se fait ressentir, on peut boire une boisson à laquelle on ajoute une cuillère à café d’huile d’olive ou de coco par exemple. Le « bulletproof coffee » est une boisson très connue par les adeptes du régime Low Carb (pauvre en glucides). Il s’agit d’une boisson proche du latte crémeux préparée avec du café, de l’huile de coco et du beurre. Sa texture et sa composition permet de diminuer la sensation de faim en donnant l’impression d’absorber quelque chose de consistant.

Est-ce que tout le monde peut jeûner ?

Les médecins sont formels : les enfants de moins de 18 ans, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent ne doivent pas jeûner. Leurs besoins sont différents et le jeûne pourrait les priver de nutriments essentiels.

Les enfants de moins de 18 ans ont besoin de beaucoup de nutriments pour faire face au développement des organes vitaux, surtout pour le cerveau qui a besoin d’alimentation pour créer de nouvelles connexions. Un jeûne trop prolongé, surtout chez le jeune enfant et à l’adolescence peut retarder la croissance de façon irréversible.

Pendant la grossesse, la future maman a besoin d’une quantité adéquate de nutriments pour le bon développement du fœtus. De même, un manque pendant une période de la grossesse pourrait causer des dommages irréversibles pour la croissance du bébé.

Les femmes qui ont allaité pourront vous dire qu’il serait difficile de jeûner pendant cette période tellement le besoin en énergie est indispensable à la mère. Il l’est aussi pour le nourrisson qui se construit dans les premiers mois de sa vie.

Par contre jeûner en couple ou pendant une période religieuse aide à se concentrer sur l’essentiel. Ces conseils s’appliquent aux personnes en bonne santé. Un jeûne pratiqué pour guérir d’une maladie doit être accompagné par un médecin.

Jeûne, les erreurs à ne pas faire

  • Le jeûne n’est pas une excuse pour manger n’importe quoi. Il ne doit pas être vu comme une solution miracle ponctuelle à pratiquer de manière stricte pour perdre beaucoup de poids sans changer ses habitudes alimentaires. Il convient aussi de revoir son alimentation pour garder un équilibre et ne pas faire d’effet yoyo.

  • Rompre le jeûne avec des repas gargantuesques n’est pas bon non plus. Cela provoque l’effet inverse de ce que l’on recherche en surchargeant à nouveau le corps. Il est important de reprendre une alimentation saine et peu abondante. On peut prendre un en-cas léger et attendre 30 minutes avant de prendre un repas.

  • Les sucres et les édulcorants activent la sensation de faim sans la satisfaire ! Il vaut mieux éviter tous les sucres qui rendent plus difficile à supporter le prochain jour de jeûne.

  • Jeûner trop longtemps sans y avoir été préparé. Les jeûnes prolongés se font uniquement dans le cadre médical et doivent être suivis par des examens de santé réguliers.

  • Attendre le prochain repas en ne faisant rien est pire que de rester occupé. La sensation de faim venant par vagues, il sera plus facile de l’oublier en restant occupé.

  • Arrêter son activité physique n’est pas nécessaire non plus car elle contribue à entretenir les muscles et les os. Il n’y a aucun risque à continuer si on ne s’empêche pas de boire.

Conclusion

Le jeûne donne de multiples promesses tant pour la santé que pour la beauté. Bien pratiquée, cette méthode vieille comme le monde peut aider à rajeunir ou à prévenir du vieillissement.

Pour ce qui est de la beauté de la peau, on peut se concentrer sur des petites périodes de jeûne faciles à tenir et à renouveler. Une diète régulière de 12h suffit à déclencher les mécanismes naturels de renouvellement des tissus abimés et prévenir de nombreuses maladies.

Alors si vous êtes souvent malade ou que votre peau vieillit trop vite, vous saurez quoi faire à présent 😉

Et vous, avez-vous déjà pratiqué le jeûne ? Quels sont les bienfaits que vous avez pu constater sur votre peau et votre santé ? Partagez votre expérience avec nous 😉